La référence des professionnels
des communications et du design

L'avenir de Google passe par le téléphone mobile

Si elle veut conserver sa position dominante, Google devra investir massivement le domaine du téléphone sans fil, affirme Bernard Girard, auteur du livre "Une révolution du management: le modèle Google".

Bernard Girard était de passage hier à Montréal dans le cadre de la Journée-conférences Infopresse 360. Le spécialiste du modèle Google a souligné que, malgré son avance importante, l'entreprise fait face à divers concurrents.

"Google fait du très bon travail pour le marché anglophone, mais dans les économies émergentes, elle pourrait se faire dépasser par des entreprises mieux ancrées dans la langue et la culture de ces pays", dit-il. Déjà, le moteur de recherche Baidu, en Chine, devance grandement Google en Extrême-Orient.

Pour conquérir les marchés des pays émergents, Google a donc tout intérêt à développer des versions pour appareils sans fil de ses diverses applications, comme Google Maps ou Gmail. "Dans ces pays, beaucoup de gens n'ont pas d'ordinateurs, mais la plupart possèdent un téléphone portable", dit-il.

Parmi les autres concurrents pouvant entamer la suprématie de Google, Bernard Girard estime que certains outils de recherche spécialisés pourraient ravir des parts de marché au géant de Mountain View. "Les moteurs comme RePEc (en économie) accomplissent un bien meilleur travail pour trouver l'information dans leurs domaines respectifs", dit-il.

Et Yahoo? "Je ne crois pas que Yahoo pourra de nouveau faire concurrence à Google, dit Bernard Girard. Et si Microsoft met la main sur Yahoo, ce sera la catastrophe. Le modèle d'affaires de Microsoft serait très néfaste pour l'entreprise. Yahoo devrait se concentrer sur son modèle d'éditeur, un domaine que Google a complètement délaissé."

Pour sa part, Google devra tenter de rentabiliser les nombreuses applications qu'elle met sur le marché. Jusqu'ici, la grande majorité de ses revenus proviennent de la publicité liée au moteur de recherche. "Google a ce modèle plutôt unique de lancer des applications et de voir comment les internautes les utilisent, dit Bernard Girard. Elle se soucie ensuite de rentabiliser les produits."

comments powered by Disqus