La référence des professionnels
des communications et du design

Virage éco-efficace aux Muséums nature de Montréal

Le Biodôme, le Jardin botanique et l'Insectarium entreprennent des mesures permettant de réduire de 30% leurs émissions de gaz à effet de serre. La Ville de Montréal a en effet donné son feu vert à l'entreprise Ecosystem, lui confiant le mandat de réaliser une étude de faisabilité et, le cas échéant, de procéder à des travaux d'efficacité énergétique au sein de ces trois établissements.

"Il s'agit là d'un projet important car il vise deux objectifs majeurs, soit de réduire la consommation énergétique et les émissions de gaz à effet de serre et à réduire les coûts d'opération en accord avec le plan stratégique de développement durable de la Ville de Montréal", dit Francine Senécal, vice-présidente du comité exécutif à la Ville.

Le concept consiste à optimiser les systèmes de ventilation des trois muséums et à remplacer l'éclairage par des systèmes plus efficaces. Au Biodôme et à l'Insectarium, les systèmes de climatisation et de chauffage seront complètement modifiés, afin d'incorporer un important concept de récupération d'énergie et d'implanter des systèmes de géothermie. Au Jardin botanique, une chaudière électrique sera utilisée pendant la nuit, période de faible consommation électrique, afin de réduire l'utilisation du gaz naturel et ainsi réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Au total, on vise une réduction de 30% des émissions de GES et des économies de l'ordre d'un million $ par année. L'ensemble du projet, évalué à 8,9 millions $, sera donc amorti en moins de 10 ans. Il est prévu qu'après cette période, les économies générées servent à financer d'autres projets verts.

Les travaux devraient débuter en septembre 2008, pour être finalisés en août 2010.

comments powered by Disqus