La référence des professionnels
des communications et du design

Marques et jeux vidéo: l'addiction qui peut rapporter gros

Un demi-milliard de personnes: l'audience mondiale des jeux vidéos en fait un univers incontournable pour les marques! Rendez-vous le 13 mars pour notre Matinée.

Comment une marque peut-elle passer à côté d'un marché comparable à celui de la musique, qui depuis 2004 dépasse en France le marché du cinéma, connaît la plus grande croissance du secteur du divertissement (+ 9,1% / an) et qui conquiert tous les segments de la population... Le monde du jeu vidéo est désormais indispensable pour les marques, même si les plans médias qui l'intègrent sont encore peu nombreux dans l'Hexagone. La Matinée Influencia du 13 mars prochain réunira une table-ronde d'acteurs français (Philips, Microsoft, Proximity BBDO et l'Agence Française du Jeu vidéo) ainsi que deux experts internationaux, Jeffrey Dickstein d'Ubisoft Canada) et Chris James, de Massive (UK).

La publicité dans les jeux vidéo, qu'elle soit statique, dynamique, ou l'advergame, nouvelle forme de relation entre la marque et le consommateur, suscite curiosité et engouement. Avec l'arrivée de nouvelles plateformes de jeux comme la Wii ou la DS, la population de joueurs la plus en croissance, en France comme ailleurs, est celle des femmes et des plus de 18 ans, parmi lesquels les seniors. DFC Intelligence évalue l'audience mondiale des jeux vidéo à un demi-milliard de personnes! Mieux, l'impact de la pub dans cet univers est multiplié par rapport aux médias traditionnels: mémorisation plus élevée et plus durable, 40 % des joueurs se déclarant plus enclins à acheter une marque à laquelle ils ont été exposés (étude Nielsen/ Activision. L'immersion, l'interaction dans le cas de certaines pubs dynamiques, la complicité avec une communauté plus forte que bien des réseaux sociaux dans le cas des jeux en lignes multijoueurs, confèrent à ce média une puissance de frappe qu'aucune marque ne devrait ignorer.
Après Jeffrey Dickstein, expert en in-game advertising, Chris James, directeur clientèle de Massive à Londres, nous donnera le point de vue de la première agence spécialisée du domaine sur l'efficacité des jeux vidéo et sur ses évolutions les plus intéressantes pour les annonceurs.

Autour de la table ronde, trois experts et une grande marque. Mathieu Parisot, online marketing manager chez Philips a piloté l'offensive de la marque Coolskin en publicité dynamique. Emmanuel Forsans, président fondateur de l'Agence Française du jeu Vidéo, est un observateur privilégié du business du jeu et en connaît toutes les facettes. Reza Ghaem-Maghami, directeur général de Proximity BBDO, avant d'être l'interlocuteur de P&G pour son réseau, a cumulé une douzaine d'années d'expérience en agence interactive. Il se passionne pour le jeu vidéo comme terrain de jeu pour les marques. Julien Guiraud, directeur marketing, Microsoft digital advertising solutions, représente le point de vue d'une régie incontournable dans le marché et apporte toute la recherche et l'expérience de marques comme X Box ou Msn.

Quelles sont les meilleures stratégies publicitaires pour les marques dans l'univers du jeu vidéo? Quelles sont les grandes tendances de ce marché en pleine évolution? Le jeu vidéo permet-il à la créativité d'aller plus loin et de gommer les barrières entre la publicité et le contenu? Telles sont quelques unes des questions auxquelles les intervenants vont tenter de répondre?

L'événement «Jeux vidéos: pourquoi les marques deviennent accros»  aura lieu le 13 mars à l'UIPC (15 ième). Pour plus d'information, cliquez ici. Pour accéder à la billetterie, cliquez ici.

comments powered by Disqus