La référence des professionnels
des communications et du design

TQS: Radio Nord et Rogers hors course

Il existe bien deux candidats à l'achat de TQS, mais il ne s'agit ni de Rogers ni de Radio-Nord.

C'est ce qu'a confirmé le porte parole de TQS, Gilles Corriveau, d'Enigma communications, à la suite de la comparution hier matin des représentants de la chaîne devant la Cour supérieure.

TQS venait demander une prolongation jusqu'au 17 mars de l'ordonnance qui la met sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers, ce qu'elle a obtenu.

"Rogers et Radio-Nord ne font pas partie du processus au moins depuis les vacances de Noël", a dit Gilles Corriveau. Il ne précise pas si les deux médias ont manifesté auparavant leur intérêt pour la chaîne et il demeure optimiste quant aux perspectives qui s'offrent au "Mouton noir de la télé".

"C'est une excellente nouvelle pour tout le monde, les employés de TQS comme l'industrie, souligne-t-il. Le contrôleur Yves Vincent, de RMS Richter, nous a confirmé qu'il y aurait au moins deux offres sérieuses."

L'identité des repreneurs potentiels sera connue le 10 mars. Lundi prochain est la date limite pour le dépôt des dossiers. La semaine dernière, TVA évoquait les candidatures possibles de la maison de production Remstar et d'un consortium à la tête duquel se trouverait Evolutra Global, spécialisée dans l'élaboration de sites Web.

TQS a obtenu en décembre une ordonnance de 30 jours à la suite du dépôt d'une requête en Cour supérieure du Québec, pour lui permettre de se protéger de poursuites de ses créanciers et de réorganiser ses activités. L'ordonnance a été prolongée de 45 jours une première fois à la mi-janvier.

comments powered by Disqus