La référence des professionnels
des communications et du design

Yahoo! fait monter les enchères

Yahoo! a refusé l'offre d'achat de Microsoft, qu'elle estime sous-évaluée.

Le géant américain de l'informatique a fait une proposition d'achat du portail Internet il y a une semaine, en mettant sur la table près de 45 milliards$US.

Yahoo! estime que cette offre n'est pas à la hauteur de sa valeur réelle. Elle soutient que la fusion procurerait à Microsoft une position de chef de file sur le marché de la recherche et de la publicité en ligne, face à son concurrent Google.

Une réunion d'une commission du Congrès américain a été organisée vendredi dernier afin d'étudier les conséquences d'une telle opération.

Dans un communiqué, Yahoo! précise qu'elle "continue d'évaluer toutes ses options stratégiques dans un contexte d'évolution rapide de l'industrie et poursuit ses initiatives en vue de maximiser la valeur de l'entreprise pour les actionnaires".

Selon le quotidien britannique The Times, Yahoo! envisage des alliances avec des groupes médias et de technologies pour repousser les assauts de Microsoft. L'organisation tenterait de nouer des liens avec AOL, en vue d'une fusion. Les analystes du Times estiment que "l'urgence" de la situation et le ralentissement économique en vue pourraient jouer en faveur de cette hypothèse.

Des rapprochements avec Google ou le groupe de médias et de loisirs Disney sont aussi envisagés. Google a manifesté son intérêt pour Yahoo! la semaine dernière, mais le scénario d'une fusion se heurterait certainement aux lois américaines sur la concurrence.

Selon le Wall Street Journal, qui cite une source proche de Yahoo!, le portail espère une offre d'au moins 56 milliards$. Une gageure, dans un contexte de fragilité pour l'entreprise, dont le prix des actions est tombé récemment, pour la première fois de son histoire, sous les 20$US.

comments powered by Disqus