La référence des professionnels
des communications et du design

Who is Keith?

Cliquez ici pour voir toutes les photos

Le studio de création graphique montréalais Double-écho a été mandaté pour concevoir l'image de Keith, nouveau magazine culturel gratuit parisien, véritable phénomène qui fait courir les branchés de Colette au Palais de Tokyo en passant par le Baron.

Double-écho, studio fondé au printemps 2007 par Alexandre de Lamberterie et Éloïse Camiré (tous deux ex-Nurun), a non seulement créé tout l'univers visuel de Keith, mais orchestré, depuis Montréal, sa campagne de lancement.

Après avoir dessiné le logo et les couvertures pour le magazine, les deux designers ont imaginé une histoire et conçu la communication du magazine autour d'une interrogation, obsédante à force d'être répétée, comme un slogan: Who is Keith?

C'est la question que posaient les Parisiens cet automne en voyant fleurir, un peu partout sur les murs de leur ville, d'intrigantes affiches roses sur lesquelles cette question était répétée à l'infini. Un seul indice, l'adresse http://www.whoiskeith.com/.

Plutôt que d'expliquer le produit, ce site donnait un avant-goût de son style. Alexandre de Lamberterie explique: "Nous avons voulu concevoir une bande-annonce, comme pour un film. Ne pas en révéler trop, mais présenter les éléments de la personnalité de Keith: jeune (ce qui ne veut pas dire inculte), urbain, moderne, décalé, légèrement moqueur, sans complexe et, surtout, très ouvert. Le mélange des genres, exprimé par les collages, est vraiment la dynamique du magazine." À la fin du clip, les visiteurs pouvaient s'inscrire pour être prévenus de l'arrivée de Keith.

Le mystère a pris fin au début de décembre. Keith magazine, bimensuel, est désormais distribué gratuitement dans les endroits les plus en vue de Paris (magasins branchés, galeries d'art et bars à la mode).

Si la couverture est toujours réalisée par Double-écho, comme de nombreuses illustrations, le studio parisien Design June (Intramuros, Cité du design de Saint-Étienne) a signé la maquette.

comments powered by Disqus