La référence des professionnels
des communications et du design

Ryanair encore montrée du doigt

Cliquez ici pour voir toutes les photos

La ligne aérienne de voyages à bas prix Ryanair est critiquée pour une publicité utilisant une collégienne peu vêtue, alors même que le couple présidentiel français poursuit le transporteur pour utilisation abusive de son image.

L'annonce en question, publiée dans le cadre de la rentrée scolaire, montre une jeune femme accompagnée des mentions "Très chaud" et "Tarifs de rentrée". Son habillement suggère qu'il s'agit d'une collégienne.  

L'Advertising Standards Authority (ASA), l'autorité britannique en matière de publicité, a reçu 13 plaintes au sujet de la promotion, parue dans trois quotidiens anglais.

Dans un communiqué, l'ASA souligne au sujet de la jeune femme que "son apparence et sa pose, liées au titre «Très chaud», semblaient établir un lien entre les adolescentes et un comportement sexuellement provocateur, ce qui est irresponsable et de nature à causer un dommage grave ou généralisé".

Selon une dépêche de l'Agence France-Presse, Peter Sherrard, directeur des communications de Ryanair, a rétorqué "qu'il n'y avait rien d'irresponsable ou d'offensant dans cette campagne, et qu'on se trouvait devant un cas de «censure», dont les auteurs sont des «crétins»".

L'entreprise doit déjà faire face à une poursuite du couple Sarkozy pour utilisation non autorisée de son image. Le président français demande un dommage symbolique de 1 euro, alors que sa compagne, Carla Bruni, en exige 500 000.

comments powered by Disqus