La référence des professionnels
des communications et du design

Le troc façon Ikea

Rares sont les grandes enseignes prêtes à associer leur nom au petit monde du troc, sauf le géant suédois qui a décidé de franchir le cap.

Difficile d'imaginer une grande marque avoir un stand dans des «trocantes»! Un pas difficile à franchir de peur de voir son image entachée d'une réputation incompatible avec son coeur de cible. Ikea a choisi de passer outre et de créer son lieu d'échange.
On connaissait déjà le système de vente des invendus ou des meubles abîmés de la marque. Le fabricant de meubles franchit un seuil en organisant un lieu de rendez-vous et de partage entre particuliers. La «trocante» réunira 250 particuliers autorisés à amener leurs meubles et pas forcément de marque Ikea. 12000 euros de meubles et fournitures de la marque suédoise seront incorporés et proposés aux amoureux du troc. Cet événement qui aura lieu le 9 février au magasin d'Amsterdam fait partie d'une campagne de communication encourageant les consommateurs à laisser le design rentrer dans leur vie.
Cette opération peut paraître contradictoire. Le troc ne rapporte rien aux marques mais permet une logique de réaménagement de son intérieur. Acquérir un canapé, une table ou un meuble par le biais d'une trocante, voire d'une brocante motive les clients à habiller l'objet d'une lampe ou d'une plante. De jolis produits de décoration faciles à trouver dans... les magasins Ikea bien sûr. Une question reste en suspens: que vont faire les Suédois des échanges correspondant aux 12000 euros troqués? Allez, on vous laisse deviner...


comments powered by Disqus