La référence des professionnels
des communications et du design

Les priorités de Suzanne Sauvage chez Nurun

Suzanne Sauvage, nouvelle vice-présidente exécutive et chef de la stratégie de Nurun, donne un aperçu de sa vision et de ses priorités.

Suzanne Sauvage est en fonction chez Nurun depuis la toute fin de 2007. Sa nomination a été annoncée officiellement hier pour ce nouveau poste, qui relève directement du président et chef de la direction de l'entreprise, Jacques-Hervé Roubert. "Suzanne Sauvage travaillera avec l'équipe de direction et les présidents régionaux de Nurun pour mettre en oeuvre la vision de l'entreprise, développer et structurer son offre de services, puis implanter une stratégie de communication", indiquait Nurun hier dans son communiqué.

Nurun, une filiale de Quebecor Média spécialisée dans la stratégie, l'exécution et la mesure de programmes interactifs utilisant les nouvelles technologies, est présente au Canada, aux États-Unis, en France, en Italie, en Espagne et en Chine.

En quoi consistent au juste vos fonctions et quelles sont vos priorités?
En gros, c'est d'implanter partout la vision, les pratiques et les façons d'agir de l'organisation, et de bien faire connaître la marque Nurun, pas forcément prédominante partout. En particulier, je vois des priorités de croissance aux États-Unis et en Angleterre. Aux États-Unis, les possibilités sont énormes. Quant à l'Angleterre, où nous ne sommes pas présents pour l'instant, c'est le marché le plus créatif en Europe, pour tout ce qui touche aux communications et à la publicité. Nous sommes très intéressés à y établir des partenariats, à exploiter le talent qui s'y trouve.

Qu'est-ce qui vous a attirée chez Nurun?
J'étais très attirée par l'effervescence qui règne dans le Web. Les agences interactives sont amenées à jouer un rôle de plus en plus important dans les communications. Et j'ai tout de suite été emballée par la perspective de travailler avec Jacques-Hervé Roubert, que j'avais déjà côtoyé dans le réseau Young & Rubicam (Y&R), alors qu'il était chez Y&R Paris et que je travaillais pour Burson-Marsteller. Les défis qu'il m'a présentés à l'international m'ont tout de suite emballée. Nous en aurons d'autant plus que, avec le processus de privatisation en voie d'être complété, nous aurons davantage d'occasions pour gérer à plus long terme.

Quebecor a entrepris, vers la fin de l'an dernier, d'acquérir les actions de Nurun qu'elle ne possédait pas déjà, afin de privatiser l'entreprise. Pour plus d'information, cliquez ici.

Suzanne Sauvage avait quitté à la fin de juillet dernier le Groupe Cossette Communication, où elle avait successivement été première vice-présidente responsable du compte de Bell, présidente de Cossette Montréal et présidente du Groupe Cossette Canada. Elle a également travaillé pour la société internationale de conseil en communication et relations publiques Burson-Marsteller, où elle a été vice-présidente et directrice générale du bureau de Montréal, avant d'occuper pendant 10 ans la présidence de Burson-Marsteller France à Paris.

comments powered by Disqus