La référence des professionnels
des communications et du design

Le Super Bowl pourrait connaître un auditoire record

Les espoirs des annonceurs sont élevés cette année pour le Super Bowl, en raison de cotes d'écoute qui s'annoncent exceptionnelles.

La perspective d'une saison complète sans défaite pour les Patriots de la Nouvelle-Angleterre devrait attirer un auditoire particulièrement important.

Cette année, Fox demande de 2,7 à 3 millions$US par tranche publicitaire. L'an dernier, CBS exigeait un maximum de 2,6 millions$US pour un message de 30 secondes. Le match avait alors attiré 93,2 millions de téléspectateurs.

Malgré les coûts élevés, les annonceurs sont au rendez-vous sur le réseau américain. Comme à son habitude, Anheuser-Busch sera très présent, avec sept messages, dont six consacrés à sa bière Bud Light. Coca-Cola réalise pour sa part un retour au Super Bowl, qui était typiquement dominé par Pepsi. L'annonceur devrait présenter un message de 60 secondes dans le cadre de sa plateforme "The Coke Side of Life", puis deux autres publicités pour des produits à déterminer.

Au Québec aussi, l'engouement des annonceurs se fait sentir. À RDS, Michel Gagnon, vice-président des ventes et du marketing, affirme que tout l'espace publicitaire est vendu depuis deux semaines. En tout, 33 annonceurs se divisent le temps d'antenne. "Dépendamment du déroulement du match, nous pourrions battre notre record de l'an dernier, de 798 000 téléspectateurs", dit-il.

Michel Gagnon ne divulgue pas les tarifs demandés pour un message de 30 secondes, mais, selon lui, l'événement a une importance similaire à un match de la coupe Stanley sans le Canadien de Montréal.

Le commanditaire en titre à RDS sera Budweiser, présent toute la saison lors de la diffusion des matchs de la Ligne nationale de football. L'annonceur diffusera les mêmes messages que sur les ondes américaines. Outre la bière, les catégories les plus populaires sont l'automobile, les boissons gazeuses et les télécommunications.

Il a toutefois été impossible de connaître les noms des autres annonceurs présents à RDS.

"Les grandes marques utilisent souvent le Super Bowl pour lancer une plateforme créative, dit Michel Gagnon. Nous n'avons pas encore tout reçu, mais nous nous attendons à des lancements de campagnes."

Du côté du Canada anglais, les annonceurs confirmés à CTV sont Labatt, Rogers, Nissan, Disney, Under Armour, Best Buy, Mazda, Campbell, Ford et Monster.ca, selon le magazine Marketing.

La chaîne anglophone, qui prend le relais de Global pour la diffusion du match, prévoit également vendre tout son inventaire et attirer un auditoire record.

comments powered by Disqus