La référence des professionnels
des communications et du design

Isobar enquête sur les réseaux sociaux

Présents dès la naissance du web, les réseaux sociaux sont devenus un véritable phénomène de société en 2007.

De Skyblog plateforme incontournable pour les 15-24 ans, à MySpace véritable auberge espagnole culturelle en passant par Facebook, sans oublier Meetic, ils font désormais partie de notre quotidien.
Pour mesurer et qualifier l'ampleur de cette «déferlante», Isobar a mené au mois de novembre 2007 une enquête auprès de 600 internautes âgés de 15 à 49 ans afin de connaître les motivations, les usages et les bénéfices à s'inscrire sur ces réseaux.
Première conclusion: la quasi-totalité des internautes interrogés (94%) connaissent au moins un réseau social et 62% d'entre eux en ont déjà consulté un. Plus de la moitié (53%) s'est déjà inscrit et 40% y ont participé.
Deuxième remarque: l'adhésion à un réseau social n'est pas exclusivement le fait de la jeune génération. En effet, si près des deux tiers des 15-24 ans en sont membre,  les 25-34 ans ne sont pas en reste puisque 60% d'entre eux sont également présents sur au moins un réseau ainsi que 44% des 35-49 ans.
Troisième enseignement: la connexion à son espace personnel fait désormais partie d'un usage presque quotidien de la part des internautes, à l'image des connexions à sa messagerie.  En moyenne, près de la moitié des inscrits (46%) à un réseau le consulte tous les jours ou presque.
Quelles motivations poussent les internautes à devenir des «accros»? Tout d'abord, pouvoir rester en contact avec son entourage (85%). Deuxième attrait: la possibilité de partager ses centres d'intérêts et ses passions (51%). Troisièmement: la rencontre de nouvelles personnes (48%).
44% des internautes inscrits ont déjà établi de nouveaux contacts. Ces nouvelles relations donnent lieu à des échanges «virtuels» peu réguliers. Toutefois, on constate un réel relais du virtuel au réel puisque 32% des individus ayant établi de nouveaux contacts les ont déjà rencontrés physiquement. Ces rencontres se sont pour l'essentiel (92%) déroulées pour des raisons personnelles et ont été «relativement satisfaisantes» (87%).
Et la publicité dans tout cela? 60% des internautes inscrits sur un réseau social ont été exposés à des messages, dont 44% à de la publicité traditionnelle, 25% ont reçu du contenu de marque transmis par un ami, 21% ont visité un espace de marque sur un réseau social. Jugée majoritairement intrusive (56%), la publicité est néanmoins appréciée par 34% des interviewés pour son caractère informatif et par 18% pour son aspect divertissant.
Les «networkers» ayant déjà visité des espaces de marques (21%) ont le plus souvent (58%) consulté du contenu ou visionné des vidéos. 25% d'entre eux se sont inscrits en tant qu'ami ou nouveau contact de la marque et 20% ont déposé un commentaire.
Un enquête qui montre bien que les réseaux sociaux sont un phénomène réellement trans-générationnel, ancré durablement dans le quotidien des internautes, et qui s'inscrivent dans chaque sphère de leur vie. Les amis de mes amis n'ont pas fini d'être mes amis!

comments powered by Disqus