La référence des professionnels
des communications et du design

Le marketing olfactif gagne du terrain dans l'industrie de la mode

La boutique Isis

Plusieurs joueurs de la mode québécoise se sont convertis au marketing olfactif au cours des derniers mois. 

Le magasin La Baie, au centre-ville de Montréal, diffuse depuis l'automne des odeurs dans différents départements, et cette nouvelle approche a séduit les propriétaires de la boutique Isis ainsi que les designers de mode Marie Saint Pierre et Helmer Joseph.

Située au coeur du Mile-End, Isis a ouvert ses portes à la mi-décembre. "Son nom est inspiré de la déesse de la beauté et de la féminité, dit Aisha Issa, présidente de Nutrisco, qui a implanté le système de diffusion d'odeurs. Pour traduire de tels attributs, nous avons opté pour des notes de fleurs blanches."

Lors de la Semaine de la mode de Montréal, en octobre dernier, les designers Marie Saint Pierre et Helmer Joseph ont eux aussi employé un système de diffusion d'odeurs pendant leurs défilés respectifs. Marie Saint Pierre utilise par ailleurs ce système dans sa boutique située sur la rue de La Montagne.

Le marketing olfactif existe depuis quelques années, mais l'intérêt que lui porte l'industrie de la mode semble se confirmer.

"La musique d'ambiance a mis un certain temps à s'imposer, mais est devenue chose courante, dit Aisha Issa, dont l'entreprise a vu le jour l'an dernier. L'odeur représente une autre manière de conférer une ambiance à un lieu, tout en permettant de distinguer le commerce ou la marque. Tous les clients chez qui nous avons mené des tests ont décidé de conserver le système."

comments powered by Disqus