La référence des professionnels
des communications et du design

Premiers résultats du fonds vert de Montréal

Louis Roquet, de Soverdi, Ahmed Djoghlaf, du Secrétariat de la Convention sur la diversité biologique, le maire de Montréal, Gérald Tremblay et Jean-François St-Germain, de Telus.

Un an après la création du fonds de verdissement, la Ville de Montréal et son partenaire Telus ont rendu publics leurs premiers résultats. Rappelons que ce fonds, créé par l'administration Tremblay à l'automne 2006, vise à améliorer les espaces verts de la ville (lire l'article). Outre le premier investissement de 250000$ alloué par la Ville, ce fonds a reçu le soutien de Telus, qui s'est engagée, à la fin de 2006, à y verser un montant d'un million$ sur une période de trois ans.

Cette semaine, la Société de verdissement du Montréal métropolitain (Soverdi), organisme sans but lucratif qui gère le fonds, a présenté officiellement les résultats de cette première année d'activité : 12000 arbres et 10000 arbustes ont été plantés en 2007 sur le territoire montréalais. Les projets ont été réalisés dans une vingtaine de milieux, comprenant des ruelles, des cours d'école et des bordures de rives.

Ce bilan a été remis à Ahmed Djoghlaf, secrétaire exécutif au Secrétariat de la Convention sur la diversité biologique, entité onusienne dont le siège est à Montréal.

Selon Louis Roquet, président de Soverdi, ces résultats permettront à l'organisme de solliciter d'autres donateurs.

comments powered by Disqus