La référence des professionnels
des communications et du design

Québec veut mettre un frein aux publicités automobiles

Le gouvernement québécois a déposé cette semaine un amendement à son projet de loi sur la sécurité routière afin d'encadrer les messages publicitaires des fabricants d'automobiles.

Selon le journal La Presse, l'amendement vise à "interdire tout message qui témoigne d'une insouciance à l'égard de la sécurité routière en présentant des situations qui encouragent des gestes imprudents, dangereux ou prohibés".

Les deux principaux partis d'opposition, l'Action démocratique du Québec et le Parti québécois, ont donné leur appui à l'amendement.

Cette mesure fait suite à une recommandation de la Table québécoise de la sécurité routière. Dans son rapport déposé l'été dernier, elle incitait le gouvernement à adopter des mesures afin de "s'assurer que [les messages des constructeurs] ne valorisent pas les comportements à risque".

La Société de l'assurance automobile du Québec veillera à l'application des nouvelles règles encadrant la publicité automobile. Dans le cas de la publicité destinée aux enfants et sur l'alcool, le bureau des Normes canadiennes de la publicité assume ce rôle.

comments powered by Disqus