La référence des professionnels
des communications et du design

Les J.O. soulèvent l'enthousiasme, mais pas les portefeuilles

La notoriété des marques associées au Jeux olympiques est élevée, mais cela ne se traduit pas nécessairement par une hausse des achats, fait remarquer une étude publiée par Synovate.

En effet, Synovate, division spécialisée en études de marché d'Aegis Group plc, a réalisé un sondage auprès de 10 000 personnes dans le monde, dont environ 1000 au Canada. En voici les principaux résultats.

* Un peu moins de la moitié des Canadiens interrogés (48%) savent que Pékin sera l'hôtesse des Jeux d'été de 2008. Chose intéressante, les hommes semblent presque deux fois plus susceptibles que les femmes - 62% contre 34% - de nommer correctement la ville hôtesse.

* Le niveau de conscience à l'égard du site des Jeux olympiques est plus élevé parmi les résidants du pays hôte des Jeux que parmi ceux des autres pays. Même si les Jeux d'hiver de 2010 n'auront lieu que dans plus de deux ans, environ les deux tiers des Canadiens (61%) savent que l'événement se tiendra à Vancouver.

* Près de la moitié des gens interrogés, soit 47%, sont d'avis que les Jeux sont davantage une affaire d'argent qu'une question d'excellence sportive. Le pourcentage est plus ou moins semblable à l'échelle mondiale, bien que les Européens se montrent un peu plus cyniques à ce sujet.

* Quand on a demandé aux Canadiens s'ils avaient remarqué les entreprises qui commanditent les Jeux, 59% ont répondu par l'affirmative. Mais ce niveau de notoriété relativement élevé ne se traduit pas forcément par une hausse de profits pour les commanditaires. Seulement 20% des participants ont déjà acheté des marques particulières en raison de leur association avec les Jeux.

* La grande majorité des Canadiens (90%) sont convaincus que le Canada est en mesure d'accueillir les Jeux olympiques et que leur pays bénéficiera de nombreuses retombées, dont une hausse de l'activité économique/du tourisme (49%) et une plus grande fierté nationale/un patriotisme accru (15%). En fait, seulement 5% des Canadiens sont d'avis que leur pays n'aura absolument aucun avantage à accueillir les Jeux.

* Seulement 17% des Canadiens affirment être excités à l'approche des Jeux de Pékin, alors que 40% restent neutres à ce sujet et que 43% avouent ne pas être particulièrement excités. Ce manque d'enthousiasme semble toutefois se manifester davantage envers les Jeux d'été. Presque les deux tiers des gens ont l'intention de regarder à la télé les Jeux d'hiver de Vancouver en 2010, ce qui révèle un niveau d'intérêt beaucoup plus élevé envers les compétitions hivernales.

* Finalement, en ce qui a trait à la discipline préférée des Canadiens, les trois quarts d'entre eux préfèrent le patinage (artistique et de vitesse), tandis que 68% préfèrent le ski (alpin, saut, acrobatique et planche) et le même pourcentage préfère le hockey sur glace.

Le sondage a été réalisé du 27 septembre au 1er octobre 2007 auprès de 1007 adultes, par le questionnaire en ligne Synovate eNation Canada.

Les résultats de ce sondage mondial sont accessibles en cliquant ici.

comments powered by Disqus