La référence des professionnels
des communications et du design

En route pour Milan

Cliquez ici pour voir toutes les photos

Une présence au célèbre pavillon Satellite de Milan est le rêve de tout jeune designer; le collectif montréalais Samare est donc très heureux de sa sélection dans l'antre du jeune design international.

Les participants sont sélectionnés par un jury parmi des milliers de candidatures. Il faut savoir que le Salon du meuble de Milan constitue l'événement de design le plus important ainsi que le plus prestigieux au monde, et pour tous les visiteurs, un passage à Satellite est un incontournable. Les journalistes y flairent les tendances, les grands éditeurs y recrutent des talents. Une visibilité unique est ici assurée.

Samare (tirant son nom du fruit hélicoïdal de l'érable) est constitué de Laurie Bedikian, Nicolas Bellavance-Lecompte, Manai Bedikian et Patrick Meirim De Barros. Ils proposent une réinterprétation des emblèmes culturels canadiens dans la conception d'objets contemporains. Leur processus créatif comprend le développement durable et l'intégration de méthodes artisanales ancestrales. Dans ce mélange entre patrimoine et modernité, Samare trouve son expression qui, aujourd'hui, prend forme dans une première collection qui utilise une technique inventée par les premiers habitants de l'est du Canada pour la fabrication des raquettes.

Chaque objet de la collection a comme structure un squelette d'acier autour duquel se fait le tressage de la babiche, les longues lanières de cuir. La tribu huron, établie près de Québec, assure ce travail. La juxtaposition des matériaux confère aux objets un caractère souple et stable ainsi qu'une personnalité inédite.

Dans sa démarche, Samare fait preuve d'une réflexion qui forge aujourd'hui le caractère d'un design non pas universel, mais fortement ancré dans son territoire tout autant que fortement contemporain.

À savoir: le groupe cherche encore les aides (logistiques et financières) qui leur permettront de tirer le meilleur profit de sa présence à Milan.

comments powered by Disqus