La référence des professionnels
des communications et du design

Les nouveaux pouvoirs selon Jimmy Maymann

Que signifient au juste les termes "Media Youcracy" et "Media Feudalism"?
Dans le livre, vous mentionnez MTV comme l'exemple d'une entreprise qui n'a pas su bien saisir les nouvelles possibilités. Pourquoi?
Quel est, selon vous, un bon exemple de marque qui a su utiliser le viral?

Jimmy Maymann, cofondateur de l'agence GoViral, résume la pensée qu'il a développée dans l'ouvrage "Welcome to Media Youcracy, Goodbye to Media Feudalism".

GoViral, de Londres, s'est taillé une solide réputation en matière de marketing viral, avec des initiatives, entre autres, pour Lego, Goodyear et Nissan. Dans l'ouvrage "Welcome to Media Youcracy...", un livre distribué gratuitement, les associés de GoViral exposent leur vision du nouveau paysage, façonné par l'essor d'Internet et l'influence grandissante des consommateurs, dans lequel doivent évoluer les marques.

"Dans la société féodale en Europe, 10-12 rois contrôlaient tout. C'est la structure qu'on avait, à la base, dans l'univers des médias traditionnels, explique Jimmy Maymann. De grands diffuseurs contrôlaient la consommation média. Tout à coup, tout ça est changé. Les consommateurs ont maintenant énormément de contrôle. Et ils peuvent jouer avec votre marque... ou encore, ils peuvent jouer contre votre marque." Il cite aussi la campagne canadienne de Dove comme exemple d'utilisation du viral.

Jimmy Maymann a répondu aux questions d'Infopresse en marge de la Journée-conférences sur le marketing viral, à la fin de novembre. Les propos de Jimmy Maymann sont aussi résumés dans l'édition de décembre du magazine Infopresse, qui vient d'être publié.

comments powered by Disqus