La référence des professionnels
des communications et du design

De quoi meubler le Quartier

Cliquez ici pour voir toutes les photos

En 2005, Intégral Ruedi Baur et Intégral Jean Beaudoin ont été mandatés par le Partenariat du Quartier des spectacles afin d'élaborer l'identité territoriale du quartier en devenir; le programme, qui repose sur les bases déjà présentées par les designers à la suite du concours, vient d'être remis au partenariat.

Poursuivant la commande passée, les créateurs proposent un mobilier urbain et une signalétique distinctifs, qui renforcent la position de Montréal comme métropole culturelle et, surtout, comme ville de design. Les principes fondateurs de l'identité visuelle sont l'axe de la rue Sainte-Catherine, véritable colonne vertébrale du quartier, et la lumière, forme première et la plus visible de cette identité.

Le point lumineux rouge, déjà développé dans les premières applications du plan lumière, en constitue le signe de reconnaissance le plus immédiat. Dans une forme plus élaborée, il est une pulsation dynamique qui anime le quartier et s'intègre à divers éléments de la vie urbaine.

Pour la rue Sainte-Catherine le déploiement de l'identité se fait avant tout grâce à un mobilier urbain constitué de mâts coniques rouges qui, tout en réduisant au minimum l'occupation au sol, servent de support à toutes les fonctions de circulation, d'éclairage, de signalétique et d'information.

Des lanternes s'enroulent autour de ces mâts, tantôt simplement lumineuses, tantôt supports d'affichage ou encore émettrices de textes ou d'images projetés au sol. Le marquage au sol constitue d'ailleurs un élément important du projet, soit sous forme de projections soit sous forme permanente, comme aux passages pour piétons. Certaines de ces lanternes, appelées culturelles, sont carrément des écrans de diffusion Del qui, en réseau, permettent 24 heures d'information sur les activités du Quartier.

En complément à ces mâts-lanternes, les habituels et nécessaires meubles urbains sont proposés, comme des poubelles, pots de fleurs et banc publics reprenant la même couleur et, dans la mesure du possible, la forme circulaire. Les bancs peuvent encercler les mâts ou faire partie de plateformes multifonctionnelles logeant aussi supports à vélos et bacs à fleurs.

Des éléments de mobilier temporaires (bornes, bandeaux, barrières) pouvant arborer les couleurs des différents événements qui animent le Quartier durant toute l'année s'ajoutent à la proposition. À ce stade-ci, nous sommes évidemment très loin de même envisager une implantation du tout. Cela est un projet, tel que présenté par ces concepteurs. Mais rien n'empêche d'imaginer.

comments powered by Disqus