La référence des professionnels
des communications et du design

L'Australie première «marque-pays»

Cliquez ici pour voir la photo agrandie

Quels pays ont la meilleure réputation, quelles tendances pour le tourisme? Réponses dans le Country brand Index de FutureBrand et Weber Shandwick

Selon le «Country brand Index» (CBI), l'Australie remporte de nouveau la place tant convoitée de la meilleure image de marque, les Etats-Unis se placent second et le Royaume Uni, troisième. Les autres pays de ce top 10 sont le Japon, le Canada, la France et la Grèce. La Croatie, la Chine et les Emirats Arabes Unis sont les 3 «étoiles montantes» de ce classement, avec de fortes chances de devenir d'importantes destinations touristiques dans le courant des 5 prochaines années. Pour sa troisième édition, l'étude a été réalisée auprès de plus de 2600 voyageurs internationaux, par FutureBrand, société mondiale de conseil en stratégie des marques, en collaboration avec le département Global Travel and Lifestyle du groupe de relations publiques Weber Shandwick. Le CBI classe les pays en fonction de leur image de marque, évaluée sur la base de critères clés. Cette année, l'indice intègre les classements et les tendances émergentes mais également les motivations liées aux voyages, les défis et les opportunités dans le monde du voyage, du tourisme et des marques-pays.

CBI aborde un panel de sujets et notamment les nouvelles tendances du tourisme qui s'inspirent des causes humanitaires et du commerce équitable. Le «Volontourisme» est ainsi très à la mode, un nombre important de voyageurs prévoyant désormais leurs voyages autour de thèmes humanitaires. De la construction d'une maison, l'apprentissage de l'anglais à des travailleurs dans des camps de réfugiés, à la participation à des recherches sur la conservation des animaux,  le panel d'activités proposées aux bénévoles est de plus en plus large.
L'étude constate également l'importance croissante de la notion de responsabilité. Les voyageurs demandent de plus en plus aux compagnies aériennes et aux hôtels de se rallier à leur cause. Les consommateurs et les enseignes pionnières de voyages créent des partenariats afin de minimiser leur impact sur l'environnement. En payant une compensation sur les émissions de CO2, Silverjet est ainsi devenue la première compagnie aérienne propre. Les sociétés de locations de véhicules comme Hertz, Budget et Avis ajoutent dans leurs parcs automobiles des voitures plus économiques, pendant que les plus importantes chaînes d'hôtels de luxe offrent des programmes de compensation sur le carbone. Des bénévoles et sites de vente en ligne invitent les voyageurs à calculer leurs émissions en CO2 ou à faire des dons à des sites Internet pour des projets de reforestation.
Dernier enseignement: le développement de marques extérieures au secteur hôtelier. Les grands du luxe comme Armani et Versace ont en premier créé des hôtels portant leurs «signatures esthétiques», de Dubaï à l'Australie. Aujourd'hui, les constructeurs de voitures de luxe leur emboîtent le pas. Par exemple, Ferrari s'est alliée avec «Aldar Properties» afin de lancer un parc de loisirs à Abu Dhabi pour 2008. Avec un circuit, des parcours et des simulateurs, le but est d'inviter des visiteurs de tout âge à découvrir Ferrari et son histoire. Le complexe comprendra également des hôtels, des magasins, des résidences et des équipements hôteliers, étendant la marque dans de multiples domaines et prenant leur inspiration des designs des voitures Ferrari.

comments powered by Disqus