La référence des professionnels
des communications et du design

goodpurpose (3/3) : Le consommateur veut plaider conjointement avec sa marque

Par William L. George, Vice-président principal et directeur de champs de pratique, responsabilité sociale, Edelman.

Influencés par un mouvement d'opinion autour de l'idée de bien commun, les consommateurs canadiens font preuve d'un intérêt renouvelé pour les bonnes causes et souhaitent s'engager. Ainsi, toujours selon notre étude goodpurpose, 46% d'entre eux participeraient volontiers à la promotion d'un produit si c'était pour une bonne cause, et 52% seraient davantage susceptibles de recommander une marque qui soutient une bonne cause plutôt qu'une autre.

Car en plus d'être un véhicule d'action politique et civique, la marque devient un catalyseur d'engagement, un plaidoyer du consommateur. Au Canada, 91% des consommateurs sont prêts à adopter une autre marque ou, plus généralement, à changer leurs habitudes de consommation afin de contribuer à rendre notre monde meilleur.

En créant un lien de responsabilité sociale mutuelle, les marques et les consommateurs activent ensemble la raison sociale, et y gagnent un RSE- Retour Sur Engagement.

Et pour la marque qui embrasse une bonne cause, le lancement d'une campagne à vocation sociale a pour conséquence la fidélisation renforcée de sa clientèle-cible, signifiant un retour financier assuré. Les consommateurs et les marques travaillent ensemble à provoquer des changements positifs pour un bénéfice mutuel. Le lien est créé entre l'entreprise, la marque et le consommateur. La boucle est bouclée.

Cet article est une contribution d'Edelman.

comments powered by Disqus