La référence des professionnels
des communications et du design

goodpurpose (2/3) : le consommateur entretient une relation émotive avec ses marques

Par William L. George, Vice-président principal et directeur de champs de pratique, responsabilité sociale, Edelman.

Curieux et alerte, le consommateur cherche à participer de façon plus créative et plus personnelle à toutes les étapes, du développement du produit jusqu'au marketing de la marque. Et il en a le pouvoir. Dans un contexte d'abondance et de diversité, s'il doit faire un choix entre deux marques à qualité et à prix égaux, l'engagement social est le facteur déterminant (41%), avant la conception et l'innovation (32%) et sa fidélité à une marque (26%).

Selon le sondage goodpurpose, "venir en aide aux autres et s'impliquer dans la communauté" est une source importante de satisfaction personnelle pour 44% des Canadiens. Le consommateur nous envoie un message : il a besoin que la relation qu'il entretient avec sa marque ait un sens et des répercussions positives sur la société et l'environnement.

Les marques peuvent assumer un rôle dynamique dans la promotion des bonnes causes et doivent communiquer dans ce sens car le consommateur semble apprécier tout particulièrement l'engagement social comme facteur de marketing. Il veut unir ses efforts avec les marques qui ont pris l'engagement d'agir pour de bonnes causes : la responsabilité sociale mutuelle est née.

Cet article est une contribution d'Edelman.
La semaine prochaine (3/3) : Le consommateur veut plaider conjointement avec sa marque.

comments powered by Disqus