La référence des professionnels
des communications et du design

goodpurpose (1/3) : où se situe le consommateur ?

Par William L. George, Vice-président principal et directeur de champs de pratique, responsabilité sociale, Edelman.

Edelman vient de publier les résultats d'une étude portant sur l'engagement social des consommateurs, leurs actions basées sur leurs croyances personnelles et le rôle que peuvent jouer les marques à cet égard. Les résultats de cette étude, intitulée goopurpose et réalisée auprès de 5600 consommateurs dans 9 pays, dont 500 au Canada, sont disponibles en ligne (cliquer ici).

En 2007, le consommateur canadien s'inquiète. Aussi décide-t-il de contribuer à améliorer le monde dans lequel il vit et à protéger l'environnement qui l'entoure. Pour ce faire, il appuie des marques qui soutiennent activement de bonnes causes.

Et bien que la quasi-majorité des consommateurs canadiens soient fidèles aux marques qu'ils aiment, 91% sont prêts à changer leurs habitudes de consommation afin de rendre notre monde meilleur. Le consommateur est prêt à débourser davantage pour des produits de qualité, respectueux de l'environnement et qui profitent à sa proche communauté. Les trois ensemble, si possible.

Le consommateur attache de l'importance à acheter des produits issus d'entreprises socialement responsables (86%) et a appris à observer les entreprises qu'il connait et leurs marques. Son attention se porte sur les engagements que prennent les marques qu'il aime. Vous me suivez ?

Cet article est une contribution d'Edelman.
La semaine prochaine (2/3) : Le consommateur a une relation émotive avec ses marques.

comments powered by Disqus