La référence des professionnels
des communications et du design

Davantage de pub sur le Web pour Transcontinental

Transcontinental Média vient de nommer Guillaume Brunet au poste de directeur marketing dans le cadre d'une stratégie visant à mieux faire connaître ses propriétés numériques.

Pour cela, elle a créé une équipe de quatre personnes, responsable du développement de sa stratégie de marketing numérique. Elle sera dirigée par Guillaume Brunet, auparavant conseiller principal en marketing de Transcontinental Média.

"Ces changements marquent un virage pour Transcontinental. Les investissements marketing sont passés de quelques centaines de milliers de dollars à 3 millions$ pour 2008", dit-il.

Il précise que Transcontinental "ne veut plus être seulement un éditeur qui vend de l'espace publicitaire, mais désire agir en tant que conseiller stratégique et créatif auprès des annonceurs."

Pour mieux faire connaître ses possibilités publicitaires, l'éditeur lance aujourd'hui un blogue destiné entièrement aux annonceurs. Un bulletin d'information renouvelé chaque mois leur sera également adressé pour les informer des différents services offerts par le Groupe des médias numériques de Transcontinental.

L'équipe de Guillaume Brunet aura par ailleurs pour objectif d'accroître l'achalandage sur chacune des plateformes Web.

Le nouveau directeur marketing compte pour cela sur un élargissement de la régie publicitaire de Transcontinental créée en septembre. Elle représente aujourd'hui une vingtaine de blogues québécois d'affaires et devrait s'étendre à d'autres secteurs d'intérêt. "Elle apporte 300 000 impressions supplémentaires par mois", dit-il. 

Parmi les stratégies futures, Guillaume Brunet veut aussi développer les activités de commandite de Transcontinental, à l'image de celle qui sera réalisée à l'occasion du prochain Yulbiz, un rassemblement de blogueurs d'affaires, et poursuivre l'achat de mots-clés, qui représente 25% du budget marketing, afin de "générer un achalandage de qualité".

comments powered by Disqus