La référence des professionnels
des communications et du design

Le cadre d'un Duel

Cliquez ici pour voir toutes les photos

Duel est davantage qu'un simple resto, plus qu'une belle salle; c'est un concept issu de l'imagination de deux chefs allumés et passionnés qui veulent apporter quelque chose d'inédit dans la restauration.

Pas facile de mettre en espace une telle idée: deux chefs qui s'affrontent chaque soir dans une joute culinaire. À droite, le Montréalais Laurent Godbout, chef du restaurant Chez l'Épicier et Version Laurent Godbout, qui propose une cuisine française modernisée, à gauche, David Biron, ancien chef du Yuzu de Québec, au style déjanté et à la cuisine japonisante.

Des personnalités fortes, un concept audacieux, et pour les mettre en scène, les deux designers de Champigny Raymond Studio.

Dans ce local pas très grand, qui fut celui d'une autre bonne table (Area), tout a été repensé, à commencer par la cuisine, maintenant ouverte sur la salle afin que tous puissent jouir du spectacle de la performance.

Inévitablement, il a fallu séparer la salle en deux, mais de façon subtile et sans ségrégation. Une ligne jaune (la même qui démarre sur la façade extérieure) traverse le plafond et, par un jeu de réflexions, aboutit entre les deux photos géantes des chefs.

Le traitement graphique conçu par Annick Burion, est ici particulièrement soigné, servant de contrepoint ludique à l'ambiance feutrée, sombre et masculine du lieu, lequel est composé essentiellement de bois foncé. Les touches de jaune vif sont omniprésentes: sous la forme de codes indiquant, sur des chaises transparentes, l'emplacement des convives, de numéros identifiant les celliers ou de fines auréoles de néons qui surplombent les deux tables en vitrines.

Le jeu et l'humour ne nichent dans les moindres détails: de mystérieux symboles sont creusées à même les tables, la serviette se cache astucieusement, au mur et à la place des ennuyeux tableaux, se trouvent de feuilles de papier fichées dans la brique à l'aide d'outils tranchants.

Certes, il y a beaucoup de choses à voir, à comprendre (et à manger) dans ce lieu. Cela demande un peu d'engagement du client. C'est donc l'esprit ouvert qu'il faut l'aborder, avec l'envie d'être surpris.

Duel
1429 Amherst
(514) 528-1429

comments powered by Disqus