La référence des professionnels
des communications et du design

Les sans fil misent sur Internet

L'Internet mobile génère de plus en plus de revenus pour les opérateurs.

En effet, selon la société Analysys, les services liés à Internet mobile occupent une part grandissante du revenu annuel moyen par utilisateur (ARPU) des fournisseurs de services mobiles.

L'ARPU est calculé en divisant le chiffre d'affaires de l'utilisation du réseau sur les 12 derniers mois (appels sortants et entrants, frais d`accès au réseau, revenus du "roaming" des clients d'autres réseaux et revenus provenant des services à valeur ajoutée) par la moyenne pondérée du nombre de clients sur la même période.

Pour contrer le déclin des revenus associés au service de voix, les opérateurs développent d'autres options. Ainsi, l'évolution d'Internet mobile, l'avènement des réseaux à haut débit et d'appareils qui ne sont plus de simples téléphones font partie des éléments sur lesquels comptent les opérateurs pour générer de nouveaux revenus. On nomme ceux-ci l'ARPU data.

Aujourd'hui, l'ARPU Data se limite principalement à la messagerie texte, qui représente 85% des revenus data des opérateurs européens. Mais il existe de grandes disparités entre les pays quant à l'utilisation des services autres que voix:
- États-Unis: voix = 65% du revenu moyen contre 20% seulement pour le data
- Royaume-Uni: voix = 40%, data = 50%
- Japon: voix = 24% seulement

Pourtant, on ne peut pas déjà prédire la fin des services de voix. Ceux-ci pourraient même augmenter avec le VoIP mobile, l'UMA (Unlicensed Mobile Access, technologie dont le but ultime est la convergence mobile, fixe et Internet) et les NGN (Next Generation Networks).

comments powered by Disqus