La référence des professionnels
des communications et du design

Adepte de la toile de Jouy

Cliquez ici pour voir toutes les photos

Faire du neuf avec du vieux, être néo-bourgeois en mélangeant les styles dans la décoration et dans la mode est un esthétisme très contemporain.

A la fois soucieux de modernité tout en refusant de vivre dans le présent, certains se replient sur les valeurs du passé, tout en l'actualisant. Emerge alors un style nouveau appelé néo-bourgeois qui s'épanouit pleinement avec la toile de Jouy.
On sait que la fabrication de celle-ci, originaire d'un village des Yvelines remonte au XVIII ème siècle. Ces toiles imprimées évoquaient des scènes romantiques de personnages ou des thématiques champêtres et pastorales, parfois même antiques. Aujourd'hui la toile de Jouy devenue nom commun est twistée, relookée et l'impression «vieille France» demeure tout en se modernisant.

Si Pierre Frey est l'un des premiers à réactualiser le produit en proposant l'imprimé «Marquis de La Paillette» pour Boussac type bande dessinée, on revisite aussi chez Nouailhac, bergères et canapés en les habillant d'impressions campagnardes, pendant que Jean Charles de Castelbajac signe des assiettes pour Deshoulières.
Plus innovant que l'ameublement, la marque Toile de Joie offre une nouvelle jeunesse à la toile de Jouy en la destinant à des chemises pour ados. De manière bien plus coquine, Pascale Risbourg pimente la vie avec sa collection «toile de Jouï» pour K-Lou Design qui propose des sacs, des coussins, du papier peint, des assiettes en version toile de Jouy érotisée.
Sages, mais gourmands, les bonbons les Anis de Flavigny fabriqués par des Bénédictins dès le XVI ème siècle habillent leurs boîtes de charmants bergers qui content fleurette à une douce!
Les romantiques histoires de pâtres à leurs bergères n'ont donc pas fini de séduire! A Paris, la pause gourmande de 16 heures a nécessairement lieu chez Thé Cool, un charmant salon de thé dont la décoration vient d'être modernisée sur fond d'imprimés floraux dans le pur style toile de Jouy.

comments powered by Disqus