La référence des professionnels
des communications et du design

OGM : Greenpeace félicite la France

Greenpeace applaudit la position du président français à l'égard des OGM, tout en continuant de pointer du doigt les autorités canadiennes. Greenpeace a félicité la décision de Nicolas Sarkozy de suspendre indéfiniment la culture du maïs OGM.

Dans une déclaration concluant le sommet environnemental de Grenelle, tenu la semaine dernière, le président Sarkozy a en effet fait état de ses doutes sur la sécurité et l'utilité des OGM, ainsi que de ses craintes de la contamination génétique incontrôlée. "Dans le respect du principe de précaution, je souhaite que la culture commerciale des OGM pesticides soit suspendue. Ceci en attendant les conclusions d'une expertise à conduire par une nouvelle instance qui sera créée avant la fin de l'année", a-t-il déclaré.

Greenpeace rappelle que le maïs OGM de l'entreprise Monsanto est le seul OGM cultivé en Europe ; il sera dorénavant interdit. Au Canada, ce maïs est autorisé depuis 1997. Les maïs OGM couvrent 820000 hectares (contre moins de 20000 hectares en France) et représentent environ 50% de tout le maïs cultivé.

"Pendant que le président Sarkozy agit, le gouvernement canadien n'a toujours pas ratifié le protocole de biosécurité, ni imposé l'étiquetage obligatoire des OGM et il s'oppose à une responsabilité légale stricte pour les producteurs d'OGM", dit Eric Darier, responsable de la campagne agriculture à Greenpeace Canada.

comments powered by Disqus