La référence des professionnels
des communications et du design

Heineken grand vainqueur du Mondial de Rugby

Quel aura été l'impact du Mondial  en termes de parution dans la presse pour les principaux sponsors? Réponses dans le benchmark Factiva.

La société a enquêté sur la couverture média des sponsors de la Coupe du Monde de Rugby entre janvier et le 21 octobre 2007, sur la base de plus de 10 000 publications en 22 langues.
And the winner is...Heineken! Sans grande surprise. Le brasseur domine en  termes de parts de voix (23%), un article sur 4 évoquant le groupe. Il faut dire que la période a été très chaude pour le roi de la bière, attaqué de toutes parts  par la Loi Evin!

En numéro deux la SNCF (13%), suivie par Orange (10%), Adidas et Emirates (toutes deux à 7%), Visa et EDF (6%), Gilbert et la Société Générale (6%), et en bon dernier Coca (5%).
Par secteur, dans le sportswear Adidas,  sponsor officiel de la Coupe arrive bien sûr numéro un avec 113 articles, mais avec 59 articles, Puma (qui a habillé l'équipe des Samoa et qui équipe Jason Robinson, l'une des stars du XV de la Rose et finaliste de la Coupe du monde) et Nike (50 citations) tirent également un joli bénéfice de leur partenariat. Ces résultats se traduisent en pourcentages: Adidas est cité dans 51% des articles parus, Puma dans 27% et Nike dans 23%.
Dans la banque, la Société Générale, partenaire mondial de la Coupe du monde, est le grand vainqueur (51%) devant le Crédit agricole (19%), HSBC (16%) et BNP Paribas (12%). Visiblement, mettre la main à la poche afin de s'associer à un tel événement permet aux marques de faire toujours plus de bruit.

Pour recevoir l'étude dans son intégralité, muriel.deboisseson@dowjones.com   

comments powered by Disqus