La référence des professionnels
des communications et du design

Utiliser YouTube... et des grues

Kim Mitchell

À un peu plus d'une semaine de sa venue à Montréal, Kim Mitchell, directrice des communications du réputé Museum of Modern Art (MoMA) de New York, expose les éléments essentiels de sa stratégie de marketing, dont diverses utilisations d'Internet.

Comment décririez-vous votre stratégie de marketing?
Au départ, nous avons bien sûr une réputation solide et bien établie: le MoMA est connu comme une référence mondiale en matière d'art moderne. Puis, nous saisissons le plus possible les occasions de créer l'événement autour de nos activités. Un bon exemple est l'exposition du sculpteur Richard Serra, tenu de juin à septembre. Richard Serra, un artiste de réputation internationale, est reconnu pour ses immenses sculptures d'acier. Deux d'entre elles devaient être installées à l'extérieur, dans les jardins du musée, et il a fallu en faire passer les morceaux au-dessus d'un mur, à l'aide d'une grue. Cela a suscité énormément d'intérêt, et nous avons reçu une forte couverture médiatique, à commencer par la première page de la section des arts du New York Times.

Nous avons aussi réalisé une vidéo de l'installation, dont des extraits ont été diffusés aux nouvelles, ayant généré de nombreux visionnements sur YouTube. Puis, comme Richard Serra vit à New York, nous avons organisé une rencontre privée avec les journalistes, qui avaient l'occasion de voir les maquettes de trois sculptures qui feraient partie de l'exposition, puis de lui poser des questions à ce sujet.

Vous mentionnez l'intérêt créé sur YouTube. Est-ce un média que vous employez beaucoup?
Absolument. Et c'est récent: depuis un an à peine. Mais c'est devenu un outil majeur dans nos communications. Nous avons d'ailleurs notre propre canal sur YouTube. Au début de 2007, l'exposition de Doug Aitken, un artiste multimédia, comprenait des projections à l'extérieur, sur sept façades. Nous avons fait circuler une bande-annonce sur YouTube. Elle a été vue plus de 97 000 fois. Et l'ensemble de nos vidéos sur YouTube ont généré au-delà de 400 000 visionnements depuis environ un an.

Hormis YouTube, utilisez-vous beaucoup Internet?
Nos bulletins de "e-news", lancés il y quelques années, sont devenus un élément essentiel de nos communications. Les gens peuvent choisir des mises à jour selon divers critères (types d'artistes, thèmes précis, activités familiales, etc.). Nous comptons plus de 175 000 abonnés. Les blogues sont aussi, évidemment, devenus un élément dont nous tenons compte dans nos communications et nos relations publiques. Nous "monitorons" les blogues et nous soignons nos relations avec les blogueurs. Certains blogueurs dans l'univers des arts ont énormément d'influence.

La Journée-conférences Marketing des produits culturels - Faire beaucoup avec peu: défis et enjeux de la culture aura lieu le 31 octobre prochain, au Centre Mont-Royal. Pour plus d'information ou pour vous inscrire, cliquez ici.

comments powered by Disqus