La référence des professionnels
des communications et du design

L'homme sandwich torturé...

Cliquez ici pour voir la photo agrandie

Se servir de la douleur et du supplice comme argument de vente! Et oui c'est possible et les précurseurs en la matière sont nos chers cousins bataves.

Il y a derrière cette opération un 3ème degré qui ne plaira pas à tout le monde. Mais le but est atteint: le musée fait parler de lui !

Il est vrai qu'il est difficile d'utiliser l'amour ou la paix, pour vanter et appâter le visiteur à venir visiter un musée de la torture. C'est surement en partant de ses principes que l'agence Young & Rubicam Amsterdam a élaboré cette campagne d'homme sandwich. Une mise en scène des plus remarquées qui préfigure peut être le retour de l'homme sandwich dans nos villes. Une race en voie d'extinction qui pourrait renaître de ses cendres si on laissait place à la créativité. Peut être une nouvelle voie pour le marketing de proximité déjà pourvu de l'homme bluetooth, digne héritier de l'homme sandwich avec sa borne bluetooth accrochée au dos. Une chose est certaine il y a de la place pour les deux espèces...

comments powered by Disqus