La référence des professionnels
des communications et du design

Le Y veut un camp durable

Le camp a construit cet été de nouveaux bâtiments sanitaires écologiques.

Le camp YMCA Kanawana, à Saint-Sauveur-des-Monts, a finalisé la première étape d'un projet de développement durable qui s'étendra jusqu'en 2010. Créé il y a plus de 110 ans, l'organisme souhaite devenir le premier camp au Québec dont le fonctionnement s'appuie sur les principes de développement durable.

Ainsi, une première phase consacrée à la revitalisation environnementale et à la réduction de l'empreinte écologique a été finalisée cet été. Il s'est notamment agit de la construction de deux bâtiments sanitaires, comprenant des éviers et douches à débit réduit, des toilettes à compostage et des puits de lumières et des fenêtres favorisant la ventilation et l'éclairage naturels. Un marais artificiel a également été aménagé afin d'assurer l'assainissement naturel des eaux usées, ainsi qu'un jardin communautaire biologique.

Ce projet se poursuivra au cours des trois prochaines années. Entre autres, un nouveau pavillon, destiné à héberger 90 jeunes, sera construit selon des principes écologiques (système solaire de chauffage rayonnant, toit vert, etc.).

"Nous désirons [que les jeunes] apprennent les bases du développement durable en vivant différemment sur le site, de manière à répéter ces comportements à la maison", dit Sean Day, directeur du camp YMCA Kanawana.

comments powered by Disqus