La référence des professionnels
des communications et du design

USA: CBS lance son «Jingle»

Comment mettre en avant des marques en évitant de passer dans un James Bond ou d'avoir l'étiquette d'un sponsor officiel?

Une nouvelle ère est entrain de s'ouvrir entre les médias et les marques. Les annonceurs ne se contentent plus d'être parqués dans des pages pub ou d'avoir la simple étiquette de sponsor officiel de telles émissions ou tels évènements. Le produit veut devenir la star et non plus se satisfaire de l'accompagner. Les prémices se font sentir depuis peu avec entre autre «The Game Killer», une série sortie le mois dernier sur MTV. Un concept (newsletter du 20.09) faisant la part belle au produit en le mettant au centre de l'intrigue.

CBS remet le couvert avec une émission de TV mettant en avant des marques dans un show réalité, un format susceptible de faire passer la dragée au téléspectateur. Alors, comment cela va-t-il se passer? Sur une idée de Mark Burnett (photo), grand gourou des émissions de reality show outre-Atlantique, avec à son actif «l'Apprenti», la fameuse émission avec Donald Trump, basée sur la même idée mais mise en scène différemment, CBS va diffuser à partir de courant 2008 une série de 8 épisodes baptisée «Jingles». Un show sous forme de compétition qui verra des jeunes publicitaires aux dents longues s'affronter à coups de musiques pour promouvoir des produits.

L'émission opposera des équipes de candidats qui devront répondre chaque semaine à une nouvelle demande de marques souhaitant renouveler leur jingle publicitaire. Ils devront ensuite jouer et interpréter la chanson lors d'une émission en public. Et comme toute bonne émission de télé-réalité qui se respecte, ce sont les téléspectateurs qui voteront pour élire un vainqueur chaque semaine, dont le jingle sera utilisé dans une vraie publicité.

Du pain béni pour les marques parrainant l'évènement comme Coca-Cola qui entendra comme des millions d'Américains, prononcer (et peut-être même chanter) son nom à toutes les sauces. La boisson officielle du Père Noël, très intéressée par le concept, utilisera le jingle gagnant pour sa future campagne qui dépassera les 2 millions de dollars. Une somme justifiée si elle veut un bon suivi de l'après émission et si elle espère une deuxième édition. Tout est réuni et le succès est d'or et déjà annoncé. Normal, tous les acteurs du milieu sont présents: une chaîne nationale couvrant tout le territoire, un producteur aguerri, des annonceurs, c'est parfait! Il ne manque que les téléspectateurs. Mais si Jingles a le même succès que Star Academy ou la Nouvelle Star...

 

comments powered by Disqus