La référence des professionnels
des communications et du design

Un enfant, ça consomme énormément!

Combien de fois par semaine nos chers bambins made in UE consomment- ils d'appareils électroniques? Réponse dans l'étude «Les enfants et l'électronique».

La société internationale d'études marketing, NPD Group, s'est penchée sur l'utilisation des appareils électroniques par les enfants issus de France, de Grande Bretagne et d'Allemagne. Une première enquête menée en Amérique du Nord avait révélé l'importance de l'électronique dans le quotidien des enfants et identifié les habitudes d'utilisation.

Alors qu'en ressort- il en Europe? Tout d'abord que la fréquence hebdomadaire d'utilisation d'appareils «électro» en tout genre s'évalue en moyenne et au niveau européen à 3 fois par semaine. Nos jeunes pousses Anglo-franco-allemande y sont initiées dés l'âge de 7 ans, en même temps que le dure apprentissage du laçage de chaussures, une des premières embuches de leur longue vie.

Parmi les appareils les plus utilisés par les jeunes : l'ordinateur de bureau surclasse ses concurrents directs et relègue l'invention du siècle, la télévision à la place de dauphin suivi des équipements DVD/vidéo puis des jeux vidéo.

9 parents sur 10 reconnaissent l'utilité d'un ordinateur familial et le bénéfice qu'un enfant peut en tirer, notamment au niveau des compétences informatiques et technologiques. Sans vouloir prêcher, les parents prônent l'utilisation de l'ordi mais reste lucide à 80% sur les contenus inappropriés et facilement accessible offert par le net.

Le partage des outils multimédias est segmenté par génération. Si les géniteurs restent les principaux utilisateurs de la TV et de la vidéo/DVD, les enfants, eux, ont comme chasse gardée : la téléphonie mobile, les jeux vidéo et le lecteur de musique qui est la dernière évolution technologique lucrative. Un marché multimédia en pleine évolution puisque selon l'étude plus de la moitié des parents interrogés ont l'intention d'acheter un appareil électronique pour leurs enfants dans les 6 prochains mois.

Le téléphone remporte les faveurs des parents comme futur achat en arrivant en première ou deuxième position des pays européen sondés. Une préférence à la téléphonie mobile qui s'explique par des fonctionnalités multiples et variées (photo, musique, vidéo et internet). Le choix d'un téléphone s'explique par une polyvalence susceptible de supplanter les autres équipements électroniques, un lien rassurant les parents sans oublier une économie profitable aux bourses familiale. Des économies variables selon les pays et la culture, avec dans le costume des plus «addict» et dépensiers les petits Anglais férus de nouvelle technologie et soutenus par leurs parents. A l'opposé on retrouve nos cousins germains appartenant à une grande nation de haute technologie mais moins accoutumés à ce mode de consommation. Les petits Français coupent la poire en deux avec un mélange à la fois d'éducation et d' envie des parents de ne pas focaliser les enfants uniquement sur les plaisirs «perso» du multimédia. L'étude basée sur un panel de 3761 personnes provenant des 3 principaux marchés européens a été faite online. Il en ressort des statistiques révélatrices d'un mode de consommation transcendé par une multitude d'innovations et avec encore de beaux jours devant lui. On n'arrête pas le progrès, donc on n'arrête pas le consommateur!

 

 

 

 

 

 

 

 

comments powered by Disqus