La référence des professionnels
des communications et du design

Un projet fusionnel

Cliquez ici pour voir toutes les photos

La firme montréalaise GHA shoppingscapes et l'américaine Marco Retail Group viennent de fusionner; une de leurs premières réalisations conjointes, amorcée il y a quatre ans, a été la conception à Philadelphie du premier magasin And1 en Amérique du Nord.

GHA, qui a des bureaux à Montréal et à Détroit, se spécialise depuis plus de 20 ans dans le développement de designs d'environnements commerciaux. Parmi ses réalisations principales, notons le Carrefour Laval, le complexe Les Ailes et le centre commercial Fairview Pointe-Claire.

Marco, qui concentre ses activités aux États-Unis et en Italie, est également spécialisée dans la création d'environnements commerciaux, plus précisément de comptoirs alimentaires.

Chaîne experte dans l'équipement de basketball, And1 est déjà bien implantée en Europe et en Asie. Pour son premier magasin en Amérique du Nord, la marque a choisi Philadelphie pour le caractère urbain et brut de la ville, les nombreuses équipes de basketball de rue et la proximité du siège social.

De manière à s'inscrire dans le quartier comme si le magasin avait toujours existé, les concepteurs ont réhabilité une vieille bâtisse à l'aspect urbain et industriel. La structure de bois au plafond a été conservée et intégrée à l'ensemble, tandis que quelques marches ont été aménagées dans le fond de la boutique, référence directe à celles qui mènent aux maisons typiques de Philadelphie et sur lesquelles les jeunes se rassemblent.

Les concepteurs de GHA et de Marco ont eu à prendre en compte plusieurs critères avant de déterminer un modèle d'organisation de l'espace. Il fallait qu'apparaisse clairement qu'il s'agit d'un magasin de chaussures de sport qui vend aussi des vêtements et non l'inverse, mais aussi que plus que tout, les clients d'And1 y trouvent une attitude de vie.

Du point de vue du design, le magasin s'articule autour d'un immense mur, véritable pièce maîtresse du lieu, sur lequel des dizaines de modèles de chaussures sont exposés. Le plancher de bois clair et la couleur orange rappellent quant à eux les terrains de basketball, alors que les bancs installés évoquent ceux qu'on trouve en bordure de terrain ou dans les vestiaires.

L'ouverture s'est accompagnée d'une vaste opération de marketing: dans chaque boîte de chaussures vendue, on a placé une cassette vidéo amateur mettant en scène des joueurs célèbres aux États-Unis. Une équipe de basketball mandatée par la marque parcourt également le pays et organise des matches avec les joueurs locaux, sous le thème "United streets of America".

comments powered by Disqus