La référence des professionnels
des communications et du design

Design d'influence: 3 questions à Michel Sabouné

Cliquez ici pour voir la photo agrandie

Le directeur du design de Sony Ericsson sera le conférencier international de la matinée in:fluencia: "Design moteur de succès", qui réunira des experts renommés autour d'une table ronde.

Celui qui passe un tiers de son temps en Suède et le reste à parcourir la planète, nous confirmait récemment à quel point le design est au coeur des ambitions de la marque Sony-Ericsson. Née de la joint venture entre les deux marques mères, elle n'existait pas il y a 7 ans et a connu des débuts tumultueux. Aujourd'hui, alors que sa progression dépasse celle de tous ses concurrents, elle ne devrait plus tarder à intégrer le club des trois premiers de la téléphonie mondiale.

 Michel Sabouné recrute régulièrement des designers pour son centre de design, mais travaille beaucoup également avec des agences de design externes, en Suède, à Londres, Singapour ou encore en Chine. Le 15 novembre prochain, à l'occasion de la Matinée Influencia, il évoquera la place stratégique du design dans son entreprise, la genèse de ses réussites ainsi que sa vision du design comme vecteur d'influence pour les marques. D'ici là, il a accepté le jeu d'une entrevue express.

 Quelles qualités recherchez-vous chez un designer?

Les trois qualités prioritaires sont l'observation, la curiosité et la communication. Pour être designer de portable, il faut sortir, observer et regarder. Par ailleurs, un bon designer doit être capable de communiquer ses idées efficacement puisque tous les produits sont le fruit d'une collaboration entre plusieurs services.

Quels sont les lieux, à travers le monde, qui vous inspirent?

Pour moi, il y a partout des choses, des gens et la nature : donc il y a toujours quelque chose d'inspirant, où que je sois ! J'aime surtout m'attacher aux petits détails, ceux qui nous échappent parfois. Dans les détails, je trouve les variations et les modes d'expression les plus intéressants ou porteurs.

La question qui fâche: votre objet préféré?

On me la pose tout le temps! Je n'ai pas vraiment d'objet de référence en design, ça dépend de trop de facteurs : la forme, la matière, la sensation, la fonction. Ce que j'apprécie vraiment, c'est de constater parfois à quel point la bonne application du design peut transformer et aider une marque. On peut immédiatement sentir et voir la différence d'un produit bien conçu !

Faire du design de génie ne peut se résumer à concevoir 10 ou 20 exemplaires d'un objet esthétiquement supérieur et qui coûte une fortune; c'est aussi concevoir un produit esthétique dans ses formes, ses matières, ses couleurs et y intégrer toutes les valeurs de la marque et les demandes du marché pour en produire des millions.

comments powered by Disqus