La référence des professionnels
des communications et du design

Paysages Éphemères grandit

Cliquez ici pour voir toutes les photos

La troisième édition de Paysages Éphémères est à peine achevée que la suivante se profile déjà: un volet s'ajoute désormais à l'événement, qui devient multidisciplinaire.

Ce nouveau volet se concrétise dès ce mois-ci par un partenariat avec les Escales Improbables de Montréal. Dans le cadre de cet événement, tenu du 13 au 16 septembre, l'entreprise française KMK a réalisé, en collaboration avec des créateurs québécois, une intervention sur les jardins de l'étang du Vieux-Port de Montréal. Après cette première réalisation conjointe, l'équipe franco-québécoise, composée d'Éric Daoust et Ève Desrosiers de Bosses design, Patricia Lussier d'Espace Drar, Benjamin Muon (compositeur) et Pascal Lafond (auteur), créera à l'été 2008 une oeuvre évolutive sur l'étang du parc Lafontaine. Autour d'un thème choisi en collaboration avec Paysages Éphémères et Escales improbables, elle produira un motif pictural à la surface de l'eau de l'étang. Collectes de sons et d'images, écriture de textes seront l'occasion d'une rencontre prolongée entre public et artistes.
 
Un volet commissariat s'ajoutera également à l'édition 2008. Il s'inspirera du Temporäre Gärten à Berlin et des Architectures Vives à Paris, pour laisser la place à des interventions relevant du geste, de l'action et du nomadisme dans la ville. Stéphane Bertrand, architecte paysagiste de la firme Corbeil & Bertrand, remplira les fonctions de commissaire. Rassemblés sous le thème "Peep show" (Paysages Éphémères/Espaces Publics), les créateurs d'Ekip et de Syn, ainsi que José Luis Torres, Mathieu Beauséjour, Les Fermières Obsédées et les concepteurs danois de Raca, devront réaliser chacun deux moments d'interventions dont la durée variera de quelques heures à quelques jours.

comments powered by Disqus