La référence des professionnels
des communications et du design

Findus et Banania coachent nos enfants

Et si les rôles s'inversaient? Si les enfants étaient capables de faire évoluer les comportements alimentaires de toute la famille?

Depuis plusieurs mois, la future génération est au c?ur des préoccupations nutritionnelles des grands groupes d'agro-alimentaire. Findus, leader hexagonal du surgelé et Banania le chocolat pour les nostalgiques des colonies se sont associés autour d'une étude unique pour faire des enfants, les acteurs à la fois de leur propre nutrition et également de toute leur famille.

10 enfants issus de 8 familles ont ainsi été mis à contribution. Il s'agissait d'un panel de 5 filles et 5 garçons âgés de 8 à 11 ans, sélectionné pour participer à cette étude. Après les avoir observés et interrogés à domicile en présence de leur mère,  nos chers bambins ont été conviés à un séjour nutrition. Deux jours de classe verte leur ont ainsi été proposés avec au programme : cours de cuisine, formation nutritionnelle, et activités physiques. Tout ce petit monde était chapeauté par David Zuddas, chef étoilé et le docteur-nutritionniste Jean-Michel Cohen. 3 semaines d'observation ont suivi au sein des familles et ont permis de surveiller le comportement de chaque enfant.

L'étude a permis d'évaluer le rôle prescripteur des enfants sur l'amélioration du comportement alimentaire de toute la famille, et ses enseignements sont nombreux :

- La nutrition est une notion pas toujours maitrisée par les enfants mais elle s'apparente aux notions d'équilibre, de santé et de poids.

- Suite à cette étude, les enfants ont une vision plus juste et accessible de la nutrition.

- Ils montrent un intérêt pour la nutrition et sont résolus à faire évoluer leurs propres comportements alimentaires et ceux de la famille.

 L'enquête a également montré qu'il était nécessaire de favoriser l'implication des enfants, de proposer des produits qui combinent plaisir et nutrition et de faciliter la mise en application des règles de bases de nutrition.

Des modifications comportementales à court terme ont été observées dans tous les foyers. En revanche il est évident que le soutien et l'implication des parents est indispensable pour la suite des évènements. Les parents étant au fait des notions de bases nutritionnelles, les enfants apportent peu d'informations nouvelles au sein du foyer.  Le volontarisme spontané de l'enfant s'effacera donc si le socle parental n'est pas présent. A méditer...

comments powered by Disqus