La référence des professionnels
des communications et du design

Mattel veut rassurer les parents

Bob Eckert, président et chef de la direction, de Mattel. Cliquez ici pour visionner la vidéo

À la suite de son deuxième rappel de jouets en un mois, le fabricant Mattel a lancé une offensive médiatique afin d'expliquer aux parents les mesures prises pour éviter une telle situation dans l'avenir.

Mattel a rappelé 436 000 jouets de la gamme de véhicules de métal "Cars" (personnage "Sarge"), dont 32 800 au Canada, en raison d'une concentration de plomb dans la peinture dépassant les limites permises. L'entreprise demande également le retour de 18,2 millions de jouets contenant un aimant suffisamment petit pour être ingurgité par un enfant.

L'entreprise américaine a fait publier des pleines pages de publicité dans les grands journaux américains, dont le USA Today et le New York Times, afin d'annoncer les mesures adoptées pour rectifier la situation.

Trois actions principales ont été mises en place. Celles-ci incluent de tester la peinture utilisée par les fournisseurs, de s'assurer que les produits finis correspondent aux normes et de rencontrer les partenaires pour s'assurer qu'ils comprennent les nouvelles normes.

En plus des publicités journaux, Mattel diffuse sur son site Web une vidéo de son président et chef de la direction, Bob Eckert. "Étant moi-même père de quatre enfants, dit-il, je sais qu'absolument rien n'est plus important que leur sécurité et leur bien-être" Il poursuit en énumérant les mesures implantées pour rendre le processus de production davantage sécuritaire.

Selon la firme de relations publiques GCI Group, qui représente Mattel au Canada, des publicités similaires à celles parues dans les quotidiens américains pourraient être publiées au Québec dans les jours à venir.

comments powered by Disqus