La référence des professionnels
des communications et du design

Que font les Français au creux de la nuit?

Entre toilette, télé et câlins, à chacun sa façon de se détendre après une longue journée: le Domoscope Unilever a analysé nos comportements la nuit.

Première constatation: se coucher «propre et lavé de ses soucis» de la journée semble essentiel pour près de deux tiers de nos compatriotes qui passent sous la douche avant d'aller dormir. Côté hygiène dentaire, c'est presque un sans faute puisque 92% des interviewés déclarent se brosser les dents. Détente rime aussi - on s'en doute - avec télé pour 84% des interviewés qui s'en délectent avant de s'endormir.

Deuxième enseignement de ce premier Observatoire de la vie des Français chez eux*: peu de Français anticipent ce qu'il faudra faire au réveil du lendemain. Ainsi, un tiers d'entre eux préparent la veille leur tenue vestimentaire du matin et 22% mettent en place la table du petit-déjeuner. Contre toute attente, ce sont plutôt les hommes qui prévoient ces tâches (25% d'hommes versus 18% de femmes).

Tendance particulièrement masculine également relevée par l'Observatoire Unilever: dormir nu! Les hommes sont en effet plus nombreux que la moyenne à opter pour la tenue «légère» d'Adam (24% contre 16% en moyenne). De leur côté, les femmes jettent un voile de pudeur sur leur nuit en préférant dormir en nuisette pour 45% d'entre elles.

Le lit est aussi un véritable lieu de vie où les Français lisent (pour 60% d'entre eux), regardent la télé (41%), et écoutent de la musique (38%). Près d'un tiers des interviewés ont pourtant des activités plus inhabituelles: ils boivent, mangent et... travaillent, ces tendances étant particulièrement courantes chez les 18/24 ans.

Par ailleurs, tandis que deux tiers de nos compatriotes dorment avec leur conjoint, 8% des interviewés déclarent fermer les yeux aux côtés d'un animal de compagnie, présence plus recherchée par les 18/24 ans. 2% des sondés avouent même prendre une peluche dans leurs bras!

Près de deux Français sur trois souffrent d'insomnie, mais pour une majorité d'entre eux, cela reste occasionnel. Ce manque de sommeil touche plus particulièrement les femmes et les seniors, ainsi que 58% des Franciliens.

Les insomniaques mettent pourtant toutes les chances de leur côté, en évitant tout élément perturbateur: 44% d'entre eux éteignent leur portable (contre 38% des Français en moyenne) et 73% évitent de mettre l'électroménager en marche.

Ce sont les jeunes qui ont une vie nocturne particulièrement active, profitant de ces instants pour regarder la télé, écouter de la musique ou encore téléphoner (pour 14% d'entre eux).

Et tandis que les hommes - de tout âge - surfent sur Internet, les femmes lisent...

Mais seulement 9% des insomniaques déclarent manger: quand ils se laissent tenter par un petit en-cas, près d'un interviewé éveillé sur deux préfère les sucreries et un sur trois les laitages.

Un dernier profil se dessine, celui du noctambule actif: 6% des insomniaques font du ménage et du repassage, et 5% cuisinent!

*Enquête réalisée par l'Institut BVA en mai 2007 auprès d'un échantillon national représentatif de la population française.

comments powered by Disqus