La référence des professionnels
des communications et du design

La New Generation va frapper

Cliquez ici pour voir la photo agrandie

Les New Goth et les New Raver: ces deux grands courants communautaires influenceront à la rentrée la mode des ados, prédit Carlin International.

Génération communautaire, le monde des ados a besoin de modèles et de critères de différenciations forts. « Connectés et informés, rien ne leur n'échappe. Ainsi, en mode, les partis pris et les styles assumés, véritables pied de nez aux looks consensuels, prévalent. Les jeunes cherchent à se différencier les uns des autres dans ce qu'ils portent et dans la façon dont ils aménagent et décorent leur chambre. Le look reste encore leur meilleure arme » souligne Paola Fabbri, chef de projet au sein du bureau de style Carlin International.

Les New Raver jouent la carte des années 80, décalée à 100% : denims couleur achetés chez American Apparel ou chez Bershka, touches fluos, motifs smiley ou éclair, et casque géant vissé sur les oreilles pour écouter un son électro.

Les New Goth se réfèrent au groupe allemand Tokio Hotel pour le côté dark sagement punk. Leur look type: pantalons slim, baskets en toile à carreaux, tee-shirt rock, khôl et vernis noir.

Les plus «sobres» qui n'entrent dans aucune de ces familles ont pour icône l'emblématique Pete Doherty et son groupe les Babyshamble. Ils s'habillent par exemple chez Noir Kennedy à Paris ou Bordeaux et affichent un style dandy gentiment trash: gilets de garçon sur tee-shirts de préférence débraillés, derbys et borsalino.

Chacune de ces tribus a ses groupes préférés qui leur ressemblent: «NAAST», «les Plasticines» ou encore «The klaxons». Ces «bébés rock» transmettent leur fièvre via Myspace et des blogs. Les fans y échangent infos, bons plans sur les concerts et se constituent un réseau multi-facettes. C'est l'explosion des «underage parties» londoniennes: un concept qui permet aux ados de littéralement se déchaîner à un concert, comme leurs aînés, à la différence près que la fête a lieu un dimanche après midi dans un ancien cinéma des années 50, sans adultes et sans alcool!

Une cible à suivre de très très près, selon Carlin International!

comments powered by Disqus