La référence des professionnels
des communications et du design

Waste accroît la valorisation énergétique des biogaz

Forte du succès de valorisation des biogaz à Sainte-Sophie, en partenariat avec Cascades, Waste Management souhaite étendre ses installations au reste de l'Amérique du nord.

Spécialisée dans la gestion des matières résiduelles, Waste Management opère près de 300 sites d'enfouissement en Amérique du nord, dont trois au Québec. Ces sites produisent des gaz (méthane et dioxyde de carbone) issus de la décomposition des matières organiques, des gaz qui sont traditionnellement brûlés ou éliminés à l'aide de torchères.

La stratégie de Waste Management consiste à capter le méthane -- un gaz à effet de serre -- et à l'utiliser pour produire de l'électricité. Le site de Sainte-Sophie permet ainsi d'alimenter en biogaz l'usine de Cascades, répondant à 75% de ses besoins en énergie.

Dans le cadre d'un vaste programme annoncé hier, Waste Management prévoit installer, au cours des cinq prochaines années, une soixantaine de ces systèmes de valorisation de biogaz. Au Québec, l'entreprise compte optimiser le site de Sainte-Sophie et également démarrer un projet similaire à Saint-Nicéphore (Drummondville) où elle est actuellement à la recherche d'un partenaire qui, à l'instar de Cascades, pourrait utiliser cette source d'énergie propre.

Les deux installations au Québec pourraient permettre la production de près de 20 mégawatts d'énergie renouvelable (soit la consommation d'énergie d'environ 10000 foyers). Dans son ensemble, ce projet nord-américain pourrait générer 700 mégawatts.

comments powered by Disqus