La référence des professionnels
des communications et du design

Cannes, le bilan: interactivité et créativité

Entrevue avec Marketel
Entrevue avec Guillaume Bergeron, Jonathan Lavoie Catherine Tremblay et Geneviève Dufour

Le 54e Festival international de la publicité de Cannes s'est achevé sur un air de fête, tard dans la nuit de dimanche, après le gala de clôture couronnant du Grand Prix Films 2007 la campagne virale "Évolution", du bureau torontois de l'agence Ogilvy & Mather.

En tout, 17 Lions ont été décernés aux Canadiens cette année, dont 3 pour le Québec. Si les Québécois n'ont rien remporté en médias traditionnels, Cannes a tout de même permis aux agences d'ici d'affirmer leur force en interactif, avec trois Cyber Lions.

L'idée prime sur le média
Pendant une semaine, des experts ont débattu des nouveaux enjeux de la communication publicitaire. Constat principal: désormais, la créativité transcende tous les types de médias. Télé, Internet, radio, presse ou affichage, la pertinence de l'intégration et la valorisation des idées font une campagne réussie.

Bob Greenberg, président et chef de la création mondiale de l'agence américaine R/GA, prédit même que le cellulaire, ce troisième écran, permettra demain une convergence totale des messages, par des expériences riches et interactives. Dans une entrevue réalisée par Infopresse à Cannes (voir ci-contre), Normand Miron, directeur de création interactive de l'agence Marketel, parle d'ailleurs du "début d'une nouvelle ère" et d'un radical "changement de la publicité traditionnelle".

Conférences, ateliers et présentations: les nouveaux médias et l'importance de la participation sont partout. Stefan Olander, directeur mondial, numérique et contenu, de Nike, a souligné l'importance de laisser les consommateurs construire la marque afin d'assurer une forte connexion avec celle-ci. Pour sa part, David Eastman, président d'Agency.com, suggère de créer des marques sur le Web par le billet des consommateurs-influenceurs.

Encourager la relève
Cannes est aussi l'occasion pour de nombreux jeunes créatifs et publicitaires québécois de découvrir pour la première fois le microcosme cannois.

Guillaume Bergeron, concepteur-rédacteur, Jonathan Lavoie, directeur artistique, et Catherine Tremblay, conceptrice-rédactrice, tous les trois de Sid Lee, et Geneviève Dufour, coordonatrice de LG2 et gagnante de la bourse AAPQ du DESS en communication marketing des HEC Montréal, ont répondu aux questions de notre équipe, à Cannes.

Tous repartent inspirés de leur séjour, où chacun a pu observer ce qui se faisait de mieux en création publicitaire dans le monde. Ils livrent leurs impressions sur cette première expérience à Cannes, dans l'entrevue vidéo ci-contre.

Finalement, cette 54e édition aura permis de sensibiliser stratèges et créatifs à la nécessité d'adopter des comportements responsables et écologiques. Al Gore y a appelé l'industrie à l'aide (voir l'article), alors que l'association ACT Responsable proposait une exposition: "Ensemble pour un monde durable. La communauté publicitaire s'engage", dans le but de fédérer, promouvoir et inspirer les bonnes pratiques de la publicité et de la communication en faveur de la responsabilité sociale et du développement durable.

comments powered by Disqus