La référence des professionnels
des communications et du design

Encadrer la consommation responsable pour mieux la développer

Le manque d'information et la confusion concernant les diverses appellations constituent des freins à la croissance de la consommation responsable. C'est ce que révèle une étude pan-canadienne menée par la firme Léger Marketing pour le compte d'Équiterre.

Ainsi, les consommateurs canadiens souhaitent avoir davantage d'information concernant les produits équitables, biologiques et locaux. Par exemple, à propos des produits équitables, 44% des personnes interrogées veulent en connaître davantage sur les règles du commerce équitable, 42% sur la certification et 36% sur les avantages pour la société.

Les appellations font également l'objet de confusion : une forte proportion des personnes interrogées estiment que les termes "biologique" (86%) et "équitable" (61%), ainsi que l'identification de la provenance (81%), devraient faire l'objet d'une certification obligatoire.

"Les Canadiens sont prêts à consommer des aliments responsables, particulièrement les produits locaux, dit Frédéric Paré, coordonnateur du programme Agriculture écologique chez Équiterre. Outre la perception d'un prix élevé pour les produits bios et le manque d'accessibilité des produits équitables et bios, les principaux freins ne résident pas dans un manque de volonté des consommateurs, mais plutôt dans le flou légal et le manque d'intervention de l'État pour favoriser ces produits."

Face à ce constat, Equiterre propose une série de recommandations. L'organisme demande notamment aux gouvernements de travailler de concert avec les commerçants afin qu'ils se dotent de politiques internes de développement durable ; celles-ci permettraient de rendre plus flexibles et accessibles les politiques d'achat favorisant les produits biologiques, locaux et équitables. Il souhaite également un soutien des réseaux de mise en marché à caractère solidaire, comme les marchés publics et l'Agriculture soutenue par la communauté.

Pour télécharger les résultats complets de l'étude, cliquer ici.

comments powered by Disqus