La référence des professionnels
des communications et du design

Les enseignements de Bernard Rudofsky

Cliquez ici pour voir toutes les photos

Le Centre canadien d'architecture (CCA) présente la première rétrospective analysant la vie et l'oeuvre de l'architecte, designer et critique américain d'origine autrichienne Bernard Rudofsky. .

Réalisée en collaboration avec l'Architekturzentrum de Vienne et The Getty Research Institute de Los Angeles, "Les enseignements de Bernard Rudofsky" jette un regard sur la diversité de ses contributions et met en lumière la pertinence actuelle de ses principes.

Bernard Rudofsky est sans doute mieux connu pour les expositions et les publications qu'il a conçues dans la seconde moitié du XXe siècle. Parmi celles-ci, mentionnons "Architecture without architects". Cette exposition fut présentée au MoMA en 1964 et a par la suite été reprise pendant 11 ans dans plus de 80 musées internationaux. Appuyée par une recherche fouillée et attirante sur le plan visuel, l'exposition remettait en question les notions traditionnelles d'architecture et d'habitation en approfondissant les technologies de construction vernaculaires et en proposant des modes de vie parallèles.

L'exposition du CCA couvre toute la carrière de Bernard Rudofsky (1905-1988), depuis les premières années du modernisme européen. Le constat d'une perte de conscience dans tous les aspects de la vie moderne est le fil conducteur qui unifie toute son oeuvre. Pour lui, l'architecture n'était pas qu'une "simple question de technologie et d'esthétique, mais devait servir de cadre à une façon de vivre - et avec un peu de chance, à un art de vivre intelligemment".

Plus de 200 oeuvres sont présentées, notamment des dessins originaux, des aquarelles, des photographies et des carnets de voyage. L'exposition se subdivise en six sections thématiques. Elle s'ouvre sur "La vie comme un voyage, le voyage comme mode de vie". Puis, "Une austérité sensuelle: la Méditerranée et le Japon" recoupe l'amalgame de traditions qui sous-tendaient le concept de maison idéale chez Bernard Rudofsky et son attitude face à la vie. Son oeuvre architecturale et ses idées sur l'habitation sont explorées dans "La maison comme outil de vie" et "Casa Procida, un manifeste", deux subdivisions consacrées à ses conceptions pour une maison sur l'île italienne de Procida.  "Le corps humain toujours hors mode" fait référence à son livre "The unfashionable human body" et à l'exposition présentée au MoMA "Are clothes modern?" (1944). Cette section comprend des études de vêtements, des échantillons de ses designs de textiles et ses sandales Bernardo (1946-64). Enfin, "Une histoire naturelle de l'architecture" traite de l'intérêt porté par Bernard Rudofsky à l'architecture vernaculaire.

Du 4 juillet au 30 septembre 2007

comments powered by Disqus