La référence des professionnels
des communications et du design

Perspective de la Place des nations depuis l'angle sud-ouest des gradins, site de l'Exposition universelle

Blouin et Blouin, architectes 1966 Crayon noir sur papier calque

Afin de permettre la tenue de cérémonies spéciales et la réception des invités, les organisateurs de l'Exposition universelle de Montréal de 1967 vont commander la construction d'une esplanade d'honneur, baptisée "Place des nations", à la pointe ouest de l'île Sainte-Hélène.

L'architecte André Blouin, concepteur du pavillon français, sera responsable du projet. Le plan retenu par ce dernier, une esplanade en contrebas protégée par des courtines de circulation reliant des blocs d'estrades, le tout combinant quelques matériaux simples (bois, béton et fer), tranche par sa sobriété avec le caractère très expressif des pavillons. La Place des nations compte aujourd'hui, avec Habitat 67 et le dôme géodésique de Buckminster Fuller, au nombre des contributions architecturales les plus réussies d'Expo 67.

Fonds André Blouin
Collection Centre canadien d'architecture

comments powered by Disqus