La référence des professionnels
des communications et du design

La sobriété a meilleur goût

Cliquez ici pour voir toutes les photos

C'était une taverne tout ce qu'il y a d'ordinaire juste en face du parc Lafontaine, c'est aujourd'hui le Code Bar, adresse discrète pour public averti.

Deux grands photographes, Serge Barbeau et Joël Dumoulin, qui en ont vu d'autres et qui savent s'entourer, ont imaginé ce lieu, voulu comme point de rendez-vous de leur communauté élargie. L'espace se prête aussi bien à des réunions amicales qu'à des rassemblements plus d'affaires et créatifs, comme la projection de vidéos ou de films.

Pour le design, ils ont fait appel à l'un de leurs compagnons de route, Jacques Bilodeau, connu pour ses décors minimalistes et rigoureux. Côté graphisme, Denis Dulude a décliné en l'assumant pleinement le nom de l'établissement.

Totalement dépouillé de ses anciens attributs, le local se réduit à un vaste rectangle, avec, d'un côté, des banquettes, de l'autre, le bar et au fond une estrade. C'est fonctionnel, simple, efficace (ennuyeux diront certains), mais cette extrême sobriété repose de bien des excès.

Chaque élément remplit une fonction: ampoules fichées dans le mur, étagères d'acier, tabourets confortables, vastes banquettes modulables (signées Perez). Seul un éclatant mur chartreuse rompt la presque monochromie des lieux: murs de briques noirs brillants, mobilier gris foncé, bar blanc.

Enfin, le clou du décor est sans doute les quatre somptueuses sculptures-panaches de Jacques Bilodeau, qui valent le détour à elles seules.

Le Code bar
1351 rue Rachel est.

comments powered by Disqus