La référence des professionnels
des communications et du design

Le recyclage de Bell bénéficie aussi au WWF

Bell accentue ses efforts de récupération des cellulaires tout en finançant les activités du WWF. Bell versera en effet à l'organisme 1$ pour chaque téléphone cellulaire retourné par l'entremise de son programme de récupération.

Lancé en 2003, ce programme permet de récupérer les téléphones dont les consommateurs se départissent, en vue de les réutiliser ou de recycler leurs composantes (pour plus de détails, lire l'entrevue). Selon l'entreprise, cela a permis de détourner des sites d'enfouissement près de 100000 téléphones et 21 tonnes de piles.

Outre les sommes versées à l'organisme, l'entente prévoit également que Bell bénéficie de l'expertise du WWF afin d'améliorer sa stratégie et ses activités relatives aux changements climatiques. Cela visera notamment les aspects liés aux avantages de la téléconférence, du contrôle de la consommation d'énergie et de la facturation électronique. Selon Bell, cette dernière a permis, en 2006, d'éliminer l'utilisation de plus de 16 millions de feuilles de papier et l'émission de 468 tonnes de gaz à effet de serre.

comments powered by Disqus