La référence des professionnels
des communications et du design

Le blogue qui a fait perdre 4 milliards$US

Cliquez ici pour voir la photo agrandie

Une nouvelle erronée parue sur le populaire blogue Engadget annonçant un retard dans la livraison du iPhone a fait perdre 4 milliards$US au titre d'Apple en moins de 10 minutes. Certains y voient la preuve du pouvoir des blogues. Mais qu'en est-il de leurs responsabilités?

Le 16 mai dernier, Engadget recevait un courriel circulaire distribué aux employés d'Apple faisant état d'un retard dans la livraison du tant attendu iPhone, de même que du système d'exploitation Leopard. Engadget affirme que la source était fiable et que d'autres employés ont reçu le même mémo.

Incapable de joindre un représentant d'Apple, le site a publié la nouvelle, affirmant que la mise en marché du téléphone prévue pour juin devait être repoussée à octobre.

La réaction en Bourse a été immédiate. Les actionnaires placent énormément d'espoirs dans la sortie du iPhone, que plusieurs associent au succès du iPod dans le domaine des baladeurs numériques. Le billet d'Engadget a été publié à 11:49. Sept minutes plus tard, l'action d'Apple subissait un recul de 2,2%, une valeur évaluée à 4 milliards$US.     

Moins d'une demi-heure après, le site s'est rétracté, suivant une information provenant d'Apple. Dans un billet paru le lendemain, Engadget explique en détail les événements. Il semble que le courriel ait été envoyé par un malfaiteur utilisant la base de données d'Apple. Autrement dit: vrai courriel, fausse information.

L'histoire met en lumière les forces et faiblesses des blogues. Bien sûr, Engadget est tout sauf un blogue ordinaire et l'iPhone est possiblement l'objet le plus attendu de la prochaine année. Engadget publie chaque jour toutes sortes de renseignements concernant les produits technologiques. Le site connaît un succès si phénoménal qu'il a été racheté par AOL. Au passage, son fondateur, Peter Rojas, est devenu l'un des premiers blogueurs millionnaires. Désormais, Engadget fait partie d'un groupe de trois blogues lus quotidiennement par des millions de lecteurs.

Mais les blogueurs, même professionnels comme ceux embauchés par Engadget, sont-ils des journalistes? Sont-ils soumis aux mêmes règles éthiques? L'auteur du billet en question, Ryan Block, assure que les règles de son employeur sont aussi sévères que n'importe quelle publication: l'information doit être contre-vérifiée, les employés n'acceptent pas de cadeaux et ne détiennent pas d'actions des entreprises dont ils traitent.

Peut-on attendre la même rigueur de tous les blogueurs? Bien sûr, peu de sites personnels ont la portée d'Engadget. Mais une rumeur peut être amplifiée sur Internet et causer des dommages aux personnes visées.

L'incident soulève aussi une autre problématique. À l'ère des nouvelles en diffusion continue, il devient de plus en plus difficile de prendre le temps de contre-vérifier l'information. Comme l'explique Ryan Block, d'autres sites ont aussi reçu et publié la nouvelle, Engadget était seulement le premier et le plus connu.

En ce sens, les pressions subies désormais par les journalistes pour fournir les sites et réseaux de nouvelles continues sont très similaires.

On ne pourra blâmer la génération Net de devenir de plus en plus cynique et incrédule.

comments powered by Disqus