La référence des professionnels
des communications et du design

Réno-Dépôt va cibler les femmes

LégerMarketing a réalisé, pour le compte de Réno-Dépôt,une étude sur l'industrie de la déco-rénovation canadienne,portant sur les habitudes et comportements des consommateurs et les tendancesdu marché. Il en ressort qu'un rénovateur canadien sur deuxest Québécois et que 60% des Canadiennes sont décisionnairespour la rénovation des principales pièces de la maison (chambreà coucher, cuisine, salle de séjour et salle de bain).

Par ailleurs, l'étude précise que les Canadiennes dépensenten moyenne entre 138 $ et 150 $ par visite, laquelle a une duréemoyenne de 42 minutes. Elles prennent leur décision d'achat de produitsde rénovation en famille (53 %) et font de plus en plus les coursesavec leur conjoint (41 %).

“Nous l'avions déjà constaté et le sondage vientle confirmer: les femmes rénovatrices ont plus que leur mot àdire, elles prennent les décisions de rénovation, font lescourses avec leur conjoint, sous-traitent de plus en plus et une portioncroissante met la main à la pâte”, dit Sylvain Toutant,vice-président, Marketing et Développement de Réno-Dépôt.“Les femmes représentent un segment de marché que nous allonschouchouter, en continuant d'offrir de l'information et des services pertinentsen magasin.”

Réno-Dépôt, qui détient égalementThe Building Box en Ontario, est une filiale du groupe européenCastorama.

comments powered by Disqus