La référence des professionnels
des communications et du design

Une première coopérative de coton équitable au Québec

Une douzaine d'entreprises et organisations se sont regroupées pour lancer Fibrethik, la première coopérative de commerce équitable au Québec consacrée au coton. Sa mission est d'importer et de promouvoir le coton équitable et biologique au Québec.

La coopérative compte parmi ses membres fondateurs des entreprises actives dans l'industrie du textile (les marques de t-shirt Oöm et New-K Industry, les vêtements pour bébés Lilidom, etc.) et des organismes impliqués dans le commerce équitable (Equita, Equiterre, Transfair Canada, etc.).

Ensemble, ils avaient préalablement contribué à une mission d'étude sur le coton équitable et biologique en Inde. Cette étude de 6 mois, menée par l'entreprise de conseils en développement durable Synairgis, dresse le portrait de cette industrie et de ses impacts économiques, sociaux et environnementaux (pour télécharger l'étude Equicoton, cliquer ici).

Elle a également servi de base à l'élaboration d'une structure d'importation de fil, de tissus et de vêtements entre l'Inde et le Québec. "Nous nous sommes tournés vers l'Inde car le coton équitable produit en Afrique est entièrement absorbé par le marché européen", précise Marc-Henri Faure, initiateur de Fibrethik.

Face aux cultures à partir d'OGM et de pesticides et à la pression exercée par les grandes marques de vêtements sur les producteurs de coton, Fibrethik souhaite donc proposer une alternative aux manufacturiers et aux consommateurs québécois, mais aussi aux producteurs indiens. Basée sur les principes du commerce équitable, cette approche garantit en effet un prix minimum au producteur, des conditions de travail et de vie correctes, et un meilleur respect de l'environnement.

comments powered by Disqus